NDFR : P2P : Majors, FAI, Etat, "main dans la main"...
Vous avez une news à nous proposer ? Ecrivez-la et devenez rédacteur sur NDFR !

Actualité informatique

  • Commentaires
  • Ajouter un commentaire
  • Format imprimable
  • Envoyer par email
Aujourd'hui, mercredi 28 juillet, se réunissaient les majors, les FAI, et l'Etat, afin de trouver des solutions aux "problèmes" que posent actuellement le piratage sur les réseaux d'échange P2P. L'Etat était représenté par Nicolas Sarkozy, ministre de l'Economie et des Finances, Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la Communication et Patrick Devedjian, ministre délégué à l'Industrie.
Cette réunion s'est donc soldée par la signature d'une charte visant à favoriser le développement de l’offre légale de musique en ligne comme iTunes, Connect, de Sony..., le respect de la propriété intellectuelle et la lutte contre la piraterie numérique.

Les majors, FAI et l'Etat sont donc désormais "main dans la main" pour lutter contre la piraterie sur Internet. Fini le temps où les fournisseurs d'accès et les internautes étaient du même côté...

Afin de vous montrer ce que représente cette signature plus concrètement, Ratiatum vient de publier un excellent dossier intitulé : "
Ce que cache la Charte FAI/Majors". Je vous conseille de le lire, ce qui vous permettra de vous faire comprendre ce que veulent ces personnes en signant cette charte...

Source : Ratiatum + Open-Files
  • BlinkList
  • Bookmarks
  • del.icio.us
  • Digg it!
  • Facebook
  • Furl
  • Fuzz
  • Google
  • Mikiwi
  • Mister Wong
  • MySpace
  • Newsvine
  • Nuouz
  • reddit
  • Scoopéo
  • Spurl.net
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Twitter
  • Wikio
  • Yahoo! Bookmarks
  • Yahoo! Myweb

113 commentaires pour “P2P : Majors, FAI, Etat, "main dans la main"...”

  1. 1for-matik a dit (le 28 July 2004 à 20h18)
    Des €, des $, des CHF, etc....
    Tout tourne autour du fric... Les Majors accuse les FAI d'être des voleurs! Mais que sont-ils eux qui prennent la plupart des frais de production rien que pour eux?
    Et que vont devenir, les musiques distribuées gratuitement qui sont également distribuées via le P2P?

    Une affaire à suivre...
  2. Toitoine a dit (le 28 July 2004 à 20h42)
    Citation:
    Originellement posté par 1for-matik
    Des €, des $, des CHF, etc....
    Tout tourne autour du fric... Les Majors accuse les FAI d'être des voleurs! Mais que sont-ils eux qui prennent la plupart des frais de production rien que pour eux?
    Et que vont devenir, les musiques distribuées gratuitement qui sont également distribuées via le P2P?

    Une affaire à suivre...
    Une seule cible : L'IN-TER-NAU-TE :angry:
  3. squall a dit (le 28 July 2004 à 21h03)
    ya pas moyen que je lise une analyse faite par Ratiatum et ces news trollesques. Qqqun aurait un lien vers une analyse plus objective ?
  4. Fred a dit (le 28 July 2004 à 21h36)
    Fallait que ça arrive un jour ou l'autre ... de toute façon, quelles que soient les initiatives de détection des providers, des solutions P2P sécurisées et cryptées se seront développées d'ici là donc pas d'inquiétude. Les bureaucrates se sont réunis, les majors ont enfin ce qu'ils voulaient, mais lorsque ces protections seront effectivement mises en places il y aura toujours un moyen de les contourner.

    Il est évident que des mesures devaient être prises, elles empêcheront sans doute les moins expérimentés des internautes (à savoir la majorité sans doute) d'accéder aux services P2P, le traffic baissera et ils seront heureux, mais lorsqu'ils verront que les internautes qui ne téléchargent plus sur Internet n'utilisent pas non plus leur boutique en ligne pour cause de formats incompatibles, interfaces bâclées, utilisation peu intuitive et tarifs prohibitifs, ils se rendront compte que tout cela n'aura servi à rien.
    La solution, à mon avis, c'est de baisser le prix des CD en magasins. Et comprenons nous bien, les majors doivent réduire leur marge, pas l'état ...

    Je suis bien plus atiré par un "prix vert" qu'un doigt d'honneur dans un journal.
  5. Samva a dit (le 28 July 2004 à 22h16)
    C'est certains que lorsqu'on trouve un CD payé 20€ trois mois plus tard en promo a 9€ ca enerve rapidement... si des efforts sont fait pour le prix des cd, le piratage peut etre englué, d'autant qu'il y a de plus en plus une vraie valeur ajoutée au CD les booklets sont souvent magniifiques
  6. Fred a dit (le 28 July 2004 à 22h47)
    La musique en ligne coûte aussi cher ou presque qu'un disque, c'est vraiment débile ... si je dois acheter en ligne, ce serait sans doute chez Amazon.
  7. Cougar a dit (le 28 July 2004 à 23h48)
    on en revient toujours au même constat quoi, en gros une entreprise incapable de cerner le besoin des consomateurs.
    Ici le consomateur veut de la musique bon marché, rapidement, copiable sur cd/lecteur mp3 de toutes marques...et au final on nous propose de la musique presque hors de prix, surprotégé...et incompatible avec certain matériel existant...

    Si Renault continuait à faire des voitures en acier de 5 tonnes qui dépassent pas les 50 km/h et si Airbus faisait des avions bi-moteur transportant 10 passagers maximum...ben l'entreprise s'écraserait, et une(des) taxe(s) sur les routes et sur l'utilisation de l'air comme voie de transport n'empêcherait pas le déclin inévitable

    C'est ptet une comparaison exagéré, mais y a du vrai là dedans, nous voilà entré dans l'air du tout numérique...les majors y entrent doucement et très maladroitement avec 10 ans de retard...

    Dans un monde parallèle peut être, mais pas dans celui-ci messieurs les majors
  8. Fred a dit (le 29 July 2004 à 10h56)
    A mon avis ce n'est même pas un problème d'ère du tout numérique, perso j'aime encore acheter des CDs, mais les coûts de productions d'un CD ont largement baissé et les majors ont les reins assez solides pour opérer une baisse de prix, malheureusement ils sont tous déterminés à maintenir leur marge (et même à aller en rechercher sur la marge TVA) tout en offrant des productions de piètre qualités aux coûts, là encore, réduits (cf TV réalité, Michal a pas vraiment le cachet de Michael Jackson et un tel titre se produit en un mois tout au plus). Les affrontements autour du P2P ont cristalliséce refus des majors d'assumer leur responsabilités en matière de qualité du contenu et d'écoute du consomateur comme tu le dis si bien, on est aujourd'hui dans un cas de figure major contre consomateur alors que nous sommes tout de même leurs clients ...

    Les majors ont refusé de modifier leur modèle depuis 20 ans, ils le payent aujourd'hui mais loin de prendre conscience de cet état de fait, ils se retranchent derrière la propriété intéllectuelle pour masquer leur immobilisme. Avec le peu de maisons de disques multinationnales qui contrôlent la plupart des productions actuelles, on peut parler d'un monopole organisé : je ne vois aucune concurrence dans ce secteur, et c'est bien là dessus qu'il faudrait jouer ...

    Le P2P est une réaction, pas forcément légale, à cette constatation. Aux majors de nous redonner envie d'acheter de la musique, de montrer leur importance et d'assumer leur rôle dans la création musicale, au lieu de jouer les chiens policiers. Je veux voir des artistes capables de défendre leur musique en toute conscience face au P2P, et ce n'est vraiment pas le cas aujourd'hui : ils sont partagés entre l'attitude des majors et l'illégalité du téléchargement, et peu ont réellement pris parti.
  9. squall a dit (le 29 July 2004 à 21h55)
    Monopole organisé = oligopole
  10. mustang89 a dit (le 29 July 2004 à 22h31)
    Citation:
    Originellement posté par Samva
    C'est certains que lorsqu'on trouve un CD payé 20€ trois mois plus tard en promo a 9€ ca enerve rapidement... si des efforts sont fait pour le prix des cd, le piratage peut etre englué, d'autant qu'il y a de plus en plus une vraie valeur ajoutée au CD les booklets sont souvent magniifiques
    d'après les news de Ratiatum, j'ai fait un rapide calcul :
    le prix des titres à télécharger devrait se stabiliser autour de 0.99 € (en CHF je ne sais Fonji) donc pour un CD de 20 titres cela ferais 19.80 € plus le prix de la galette vierge (qui comprend tout une surtaxe anti pirate ; il ne faut pas l'oublier celle-la) plus le prix du boitier (car la plupart des copieurs utilsent des spindles de 25 ou 50 ou 100 cd, plus le prix de la jaquette (on n'arrivera jamais a avoir la même qualité qu'un imprimeur, plus tout ce que j'oublie, ...
    bref les majors et l'état (TVA) s'en mettront encore plus dans les poches.

    en résumé : l'internaute va remplacer l'automobiliste dans le coeur (ou portefeuille) de l'état

    et puis c'est tant mieux pour le grand rouleur auto que je suis
  11. 1for-matik a dit (le 29 July 2004 à 22h45)
    Citation:
    Originellement posté par mustang89
    ...le prix des titres à télécharger devrait se stabiliser autour de 0.99 €...
    Là je suis d'accord!
    Citation:
    ...donc pour un CD de 20 titres cela ferais 19.80 €...
    Oui et non! Car un album est à un prix différent! En effet il tourne dans les environs de 12€ l'album! Par contre si tu prends 20 titres de compilations différentes là ça te fais 19.80€
  12. Samva a dit (le 29 July 2004 à 22h51)
    mustang89 > Surtout si tu as un de ces beaux pur sang américains
  13. $c@r a dit (le 3 August 2004 à 16h19)
    Pour moi, les gros producteurs s'en sont mis assez dans la poche ces 20 dernières années, et si ils étaient moins avide d'argent, il y auraient moins de copies illégales...
    J'aimerais bien connaître le revenus mensuel de ces "gros".
  14. 1for-matik a dit (le 3 August 2004 à 16h25)
    En tout cas, il se font plus d'argent que les toubibs, informaticiens ou même ministres...
    La seule chose dont ils peuvent avoir peur maintenant (surtout Universal) c'est une baisse de leurs chiffre d'affaire non à cause du piratage... mais à GRACE à johnny hallyday qui a enfin décidé de ne plus se faire entuber ....
    C'est bien ce qu'il a fait à Universal
  15. bargio a dit (le 3 August 2004 à 16h56)
    Je suis complètement d'accord avec tout ce que Fred a pu dire. Les Majors sont un "bon" parasite. Bon dans le sens biologique : celui qui affaibli son hôte mais qui ne le tue pas... Il faut s'en débarrasser d'une manière ou d'une autre. Plus ça va, plus je vois leurs diverses tentatives comme des tentatives desespérées de rester en vie. On annonce leur disparition. J'espère que ces prophètes ont raison. J'aime nous voir nous bouger contre les majors, mais j'aimerai encore plus voir les musiciens, les artistes bouger enfin leurs culs et aller dire aux majors que la part de gâteau qu'elles prennent est beaucoup trop important et qu'il faut que ça cesse. C'est pour cela que j'aime l'initiative de Peter Gabriel avec Mudda http://mudda.org qui dit en gros "on botte les majors dehors...". J'espère que ça ne sera pas un feu de paille ou un nouvel espoir tué dans l'oeuf. C'est grâce à des choses comme ça qu'on pourra enfin réavoir de la musique de qualité, artistique et innovante, faite par de vrais artistes, auteurs, compositeurs, interprètes, et pas seulement des kilos de disques avec une bimbo interprète qui sait bien faire bouger ses formes avec en tout et pour tout sur le cd 11 daubes infâmes et une reprise d'un vieux tube ultra connu des années 60 ou 70 qui fait vendre le tout...

    Vous voulez de la musique gratuite : www.sousbock-fr.com
    Désolé, j'ai pas les moyens de passer en studio pour finaliser ces maquettes... J'ai pas les moyens non plus de me payer la SACEM (je protège comme je peux par d'autres moyens) ni de faire ma promo auprès des maisons de disque... Parfois je me dis que si je pouvais me payer la SACEM une bonne fois pour toute je lancerais le concept de la sharemusic... Vous téléchargez ma musique (maquette, brouillon de ce qui sera après) et si ça vous plait, vous m'envoyez de l'argent. Des que j'ai assez, je passe en studio pour enregistrer convenablement et tout ceux qui ont payé reçoivent le disque fini, gratos à la maison... Copies illimités ensuite pour qui veut. Et envoi d'argent si ça plait de la même manière pour commencer à préfinancer l'album suivant... Mais ce n'est qu'une utopie...

    Bon, je retourne déprimer dans mon coin... :rolleyes:

    Seb
  16. fonji a dit (le 3 August 2004 à 18h29)
    Déprime pas bargio, c'est pas facile la vie mais ta musique me plait et le fait que ça plaise c'est le principal nan ?

    Oubliez pas iRate les gens, c'est bien aussi pour la musique gratuite !!! Y a vraiment de tous les styles (enfin jusqu'à ce que le prog comprenne ce qui vous plait, ce qui ne met pas bien long...)
  17. bargio a dit (le 3 August 2004 à 18h42)
    Mon souhait le plus cher et très prétentieux, j'en ai conscience, ce n'est pas de vivre de ma musique mais que les gens aiment / prennent du plaisir à l'écouter. Merci fonji.

    Seb
  18. mustang89 a dit (le 4 August 2004 à 21h14)
    Citation:
    Originellement posté par Samva
    mustang89 > Surtout si tu as un de ces beaux pur sang américains
    à défaut d'avoir les pur sangs j'ai la Citroën comme dans la pub avec les pur sangs (ça remonte à il y a qques années )

    et puis j'ai le pied lourd
  19. squall a dit (le 4 August 2004 à 22h03)
    Citation:
    Originellement posté par bargio
    Mon souhait le plus cher et très prétentieux, j'en ai conscience, ce n'est pas de vivre de ma musique mais que les gens aiment / prennent du plaisir à l'écouter. Merci fonji.

    Seb
    J'en doute fort. Si on aime qqchose, en vivre est la plus belle des victoires. Dire "je veux être écouter avant tout" c'est comme dire qu'on veut la paix de la monde et que les enfants malades guérissent tous.... Quel engagement ! t'es un vrai révolutionnaire toi :bandit:
  20. bargio a dit (le 4 August 2004 à 22h31)
    Je ne suis pas d'accord avec toi (forcément)... Je le pense vraiment. Pourquoi ??? Parce que je sais que je ne pourrais jamais vivre de ma musique d'une part, donc il ne me reste qu'une chose : que les gens l'aiment, et d'autre part que les gens l'aiment est certes le plus important mais le fait que je veuille ça avant tout ne veux pas dire du tout que quelque part je n'aimerai pas vivre de ma musique, parce que ça serait mentir, il ne faut pas me faire dire ce que je n'ai pas dit. Dans l'idéal : oui, bien sûr que j'aimerai. Mais ce n'est pas la première chose qui m'intéresse. Ceux qui veulent faire ce métier pour l'argent ou la célébrité, tant mieux pour eux, mais moi ce n'est pas ce qui m'anime... Le moment où j'ai été le plus heureux et le plus fier c'est lorsque lors de mon dernier concert il y avait des gens dans le public, certes des amis, mais quand même, qui chantaient mes chansons aussi fort que si ça avait été une chanson de Goldman... Sincèrement je ne sais pas si tu peux me comprendre. Pour moi la plus belle des victoires c'est la reconnaissance. Et c'est pas par l'argent que ça passe. Ça passe par ce que je viens de dire, par un mp de fonji un jour pour me dire qu'il aimait beaucoup sans que je sache qui il est, par une fille qui vient à un de mes concerts avec le logo de mon groupe qu'elle a peint elle même sur son t-shirt, ça passe par une petite fille de trois ans (dont la maman écoute beaucoup mes chansons) qui crie le nom du groupe aussi fort que lorsque sa mère écoute Obispo (sa mère est également fan d'Obispo... on choisit pas ) quand elle reconnaît une de mes chansons et plein d'autres choses comme ça...

    Seb
  21. fonji a dit (le 4 August 2004 à 22h45)
    Citation:
    Originellement posté par bargio
    ...par un mp de fonji un jour pour me dire qu'il aimait beaucoup sans que je sache qui il est...
    C'est la moindre des choses

    Et je te souhaite beaucoup de succès et d'appréciation par ton public, pourtant pas que tu puisses vivre de ta musique.
    On voit ce que ça donne les gens qui peuvent en vivre aujourd'hui... Ils se font refaire les seins (), manipuler par les maisons de disques comme c'est pas permis (il faut que ça se vende) et pour finir ils finissent tout seuls, à faire de la musique qui ne leur plaît plus et plus rien d'autre... Ils perdent gentillement des amis et gagnent des fans qui croient les connaître et qui adorent une musique dont ils croient partager l'amour avec l'artiste.
    Ce n'est pas toujours le cas mais bien malheureusement ces temps celà arrive trop souvent (peut être pas tous les points).

    Seb, continue comme ça, et tu auras toujours la classe. En tous cas celle d'un très bon parolier pas reconnu.
  22. bargio a dit (le 4 August 2004 à 22h51)
    Citation:
    Originellement posté par fonji
    Ils se font refaire les seins ()
    Je jure solennellement et devant tout le monde ici, que si un jour le bonheur m'est donné de vivre de ma musique, je ne me ferais jamais refaire les seins. Vous avez ma parole d'honneur...


    Citation:
    Originellement posté par fonji
    Seb, continue comme ça, et tu auras toujours la classe. En tous cas celle d'un très bon parolier pas reconnu.
    fonji, tu serais de l'autre sexe et je ne serais pas atteint d'une triste maladie rare et incurable basée sur de sombres et obscurs postulats liés à la culture judeo chretienne ambiante et qui s'appelle la fidélité, je te demanderais en mariage sur le champ Merci sincèrement.

    Seb
  23. squall a dit (le 4 August 2004 à 23h38)
    bargio >> ben si tu n'es pas le temps, la volonté ou le talent nécessaire pour être célèbre ça te regarde. Moi j'adore la musique, et comme bcp je reverais d'etre chanteur. Ca me plairait plus d'etre devant une salle de 2000 personnes que de 20.
    Je n'ote absolument pas le charme et le courage de tes concerts, entendons-nous bien !
  24. bargio a dit (le 5 August 2004 à 10h40)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    bargio >> ben si tu n'es pas le temps, la volonté ou le talent nécessaire pour être célèbre ça te regarde. Moi j'adore la musique, et comme bcp je reverais d'etre chanteur. Ca me plairait plus d'etre devant une salle de 2000 personnes que de 20.
    Je n'ote absolument pas le charme et le courage de tes concerts, entendons-nous bien !
    J'ai fait des concerts devant 2000 personnes tout comme j'ai fait des concerts devant 20 personnes. Crois moi : il vaut mieux avoir 20 personnes qui aiment ta musique et qui sont interessées par ce qui se passe sur scène, qui chantent, qui tapent des mains etc que d'en avoir 2000 qui se demandent un peu ce qu'ils foutent là. Les 20 personnes c'était un concert privé dans un jardin, les 2000 personnes c'était pour le Téléthon... Ensuite j'ai fait plein de concerts un peu partout dans des bars and co, et c'est jamais gratifiant pour le musicien parce que c'est super dur de capter l'attention. Notamment parce que les gens sont là pour autre chose qu'écouter de la musique... (et puis c'est dur d'applaudir avec un verre dans la main )...

    Mon meilleur souvenir de ce point de vue là c'est la fête de la musique. Parce que les gens sont là pour écouter de la musique. Ils s'arrêtent par hasard mais ensuite ils restent pour toi. Et ça marchait super bien (des photos sur mon site (www.sousbock-fr.com) montrent qu'il y avait du monde et encore c'était rien par rapport à ce que c'était en vrai...). Franchement, qu'est ce qu'il y a de mieux que des gens qui viennent après le concert pour te dire des choses comme "on a fait le tour de la fête de la musique, mais on est revenu là, parce que c'était vous les meilleurs..." ou encore une fille qui te laisse un numéro de téléphone avec "appelez moi"... Je jure que tout ça est vrai, sinon ça n'a aucun intérêt... Mais crois moi, après ça t'es vachement fier et content... et frustré aussi quelque part, parce que tu voudrais que ça aille plus loin... Mais c'est une reconnaissance qui n'a pas de prix... je pense qu'il faut l'avoir vécu pour savoir ce que c'est.

    Un exemple qui ne me concerne pas. Le 15 juin à Montpellier est venu mon groupe préféré en activité : Marillion. Ils ont fait un concert exceptionnel certes, mais le public a été incroyable également. Après le concert j'ai pu discuter avec un des membres du groupe et je l'ai remercié pour ce concert. Qu'est ce qu'il m'a répondu : "merci à vous, parce que vous avez été tout bonnement incroyable". En effet pendant tout le concert il avait un sourire que je n'avais jamais vu avant (c'était la 5ème fois que je les voyais)... Le lendemain le chanteur a envoyé un email aux fans du monde entier pour dire que le public avait été le plus assourdissant qu'il ait jamais eu en 20 ans de carrière. Cela n'était jamais arrivé avant (l'envoi d'email aux fans pour ce genre de choses)... Quelques mois après il dit sur son site officiel que la tournée est finie et que le concert de Montpellier résonne encore dans sa tête... http://www.stevehogarth.com Pourtant ils sont connus et gagnent bien leurs vies... Mais c'est la reconnaissance qui les nourris le plus.

    Retour à ce que tu disais : C'est pas une question de temps ou de volonté, c'est une question de moyens financiers. Le talent étant un autre problème dont je ne veux évidemment par juger.

    Et il y a aussi le gros problème des majors, parce que je suis peut être con, prétentieux ou tout ce que vous voulez, mais je préfère rester dans mon coin que d'avoir à faire des compromis avec une maison de disque pour choisir une pochette, rajouter des violons dégoulinants parce que ça fait plus pleurer les fans de star ac, faire absolument un single qui déchire, ne pas mettre une chanson sur le disque parce que "elle fait 9 minutes, vous comprenez" ou pas une autre parce que "il n'y a pas vraiment de refrain"...

    J'ai fait plein de chansons qui n'ont aucun potentiel commercial, mais c'est pas pour autant qu'elles ne plaisent pas à ceux qui les écoutent. Ce sont des chansons d'album et pas de single. Et ça je sais que ça ne passe pas non plus. Je ne pense pas qu'une major soit capable d'offrir ça aujourd'hui, alors qu'elles veulent vendre vite et beaucoup à grand coup d'étoiles filantes qui ne font qu'un album.

    J'ai une certaine intégrité artistique et je refuse de ne pas faire ce que je veux faire juste pour vendre plus, être célèbre etc... Vous avez évidemment le droit de ne pas me croire, de trouver mon raisonnemment puant et prétentieux (ce que je comprendrais tout à fait), de penser que je me cherche des excuses (c'est certainement vrai, et également une certaine manière de me protéger de la déception et d'ainsi ne pas être aigri dans 20 ans parce que j'aurais raté un truc), ou encore que j'ai un ego démesuré qui fait que je refuse le compromis et que c'est une attitude profondemment débile... Vous avez parfaitement le droit, et de toutes façons ce n'est pas par écrit que j'arriverai à faire passer comme il faut ce que je ressens, mais en résumé : je préfère ne rien faire que de faire des choses qui ne me font pas plaisir.

    Merci d'avoir lu.

    Seb
  25. squall a dit (le 5 August 2004 à 12h04)
    Tout d'abord merci d'avoir le pris le temps de répondre.
    J'ai bien compris ton point de vue et je serais plutot à pense que oui tu as un égo démesuré et que tu as peur de te retrouver face à la foule qui peut décider de ton sort ! Mais bon c'est pas un reproche, c'est déjà une chance de pouvoir chanter et sortir des albums.

    Par contre ça m'horripile quand je lis ça :
    "je préfère ne rien faire que de faire des choses qui ne me font pas plaisir"
    La je dis NON. Il vaut mieux avoir des remords que des regrets. Mieux vaut avoir vécu qu'avoir refuser de vivre certaines choses parcequ'on avait peur. Sans tomber dans la débauche, il faut parfois oser.

    My 2 cents.
  26. Gargamelch a dit (le 5 August 2004 à 12h24)
    Perso, je trouve admirable la position de bargio.
    Si tous les artistes pensaient comme lui, on en serrait certainement pas la à l'heure actuelle.

    Faire de la musique pour faire de la musique et non faire de la musique pour s'en mettre plein les poches...
  27. bargio a dit (le 5 August 2004 à 12h25)
    Citation:
    Tout d'abord merci d'avoir le pris le temps de répondre.
    C'était la moindre des choses...

    Citation:
    oui tu as un égo démesuré
    Je suis assez d'accord. Pas besoin de psychothérapie, mais d'un minimum de lucidité. Note que c'est pas forcément un handicap, c'est juste que je sais ce que je veux

    Citation:
    et que tu as peur de te retrouver face à la foule qui peut décider de ton sort !
    Là par contre, je ne suis pas d'accord. Comme je l'ai dit, mon meilleur souvenir musical reste la fête de la musique. J'ai fait des concerts avec plus de matos, plus de monde, mais c'était des gens qui n'étaient pas là pour la musique de toutes façons. Donc forcément c'est autre chose. Par contre la fête de la musique, les gens sont là pour la musique et c'est à toi de les convaincre. Et sans prétention, ça marchait plutôt très bien pour les 4 fêtes de la musique qu'on a fait... Nous faisions un max de reprises c'est clair, mais on a réussi à placer des compos au milieu et qui sont super bien passées. J'ai vu des gens se mettre à danser sur une de mes chansons, et c'était bon. Donc non, je n'ai pas peur de ça. D'ailleurs, si je met mes chansons en libre téléchargement sur internet c'est bien que la critique ne me fait pas peur.

    Citation:
    Mais bon c'est pas un reproche, c'est déjà une chance de pouvoir chanter et sortir des albums.
    Nous n'avons pas sorti d'album. Comme je l'ai dit dans un message plus haut, nous n'avons pas les moyens de partir en studio pour enregistrer. Donc on reste à faire des maquettes, forcément imparfaites, pour diverses et diverses raisons (pas le temps de se consacrer que à ça, pas le matériel pour enregistrer, batterie et basse programmées 90% du temps parce que nous n'avons pas les moyens d'enregistrer ces instruments convenablement, je ne suis pas ingénieur du son ni producteur etc.)

    Citation:
    Par contre ça m'horripile quand je lis ça :
    "je préfère ne rien faire que de faire des choses qui ne me font pas plaisir"
    La je dis NON.
    Si. Si si si... Mes chansons c'est un peu mes bébés. J'y ai passé des heures et des heures, des nuits et des nuits... parfois pour 10 secondes de musique. Des journées à pondre un texte, à le travailler à le remanier dans tous les sens. Des nuits sur ma guitare ou mon piano à essayer de trouver une suite d'accord sympa et une mélodie qui va bien par dessus et qui colle à l'ambiance du texte, qui crée une atmosphère, ensuite c'est des semaines à réflechir à un arrangement, parfois des mois à trouver le courage d'enregistrer et de mixer (parce que j'adore écrire des chansons, mais je déteste enregistrer et mixer : je ne suis pas pro d'une part et l'enregistrement est une chose horrible quand il faut refaire 50 fois la même prise (et je n'exagère pas en disant 50) et que encore ce n'est pas parfait)... C'est beaucoup trop de travail et d'investissement pour que je laisse quelqu'un venir me dire "il faut changer ce vers là, prendre ce son pour le solo de guitare, jouer cette partie de batterie, rajouter des violons et baisser le tempo à 100 bpm"... Qu'on vienne me dire "tes chansons je les trouve nulles, c'est de la merde" : pas de problèmes. Mais qu'on vienne me dire "là tu aurais du faire ça, jouer cet accord plutôt que celui là", je dis "non".

    Citation:
    Il vaut mieux avoir des remords que des regrets.
    Patrick Bruel 1990 : "Si ce soir" piste "Place des grands hommes".

    Citation:
    Mieux vaut avoir vécu qu'avoir refuser de vivre certaines choses parcequ'on avait peur. Sans tomber dans la débauche, il faut parfois oser.
    Encore une fois, ce n'est pas de la peur, c'est de l'intégrité et aussi un manque de moyens financiers.

    Bon, et j'espère que je saoule pas tout le monde... Si oui, vous me le dites et j'arrête

    Seb
  28. Toitoine a dit (le 5 August 2004 à 12h28)
    Citation:
    Originellement posté par Gargamelch
    Perso, je trouve admirable la position de bargio.
    Si tous les artistes pensaient comme lui, on en serrait certainement pas la à l'heure actuelle.

    Faire de la musique pour faire de la musique et non faire de la musique pour s'en mettre plein les poches...
    Exactement, faire de la musique pour faire plaisir aux gens, pour se faire plaisir. Ca me fait penser à un ami qui joue de la guitare et qui me dit :"J'aimerais avoir mon petit public, jouer dans les bars...". Faut savoir que musique ne rime pas avec argent.
  29. bargio a dit (le 5 August 2004 à 12h30)
    Citation:
    Originellement posté par Gargamelch
    Perso, je trouve admirable la position de bargio.
    Si tous les artistes pensaient comme lui, on en serrait certainement pas la à l'heure actuelle.

    Faire de la musique pour faire de la musique et non faire de la musique pour s'en mettre plein les poches...
    Merci beaucoup. Ton compliment m'honore !
    C'est vrai ce que tu dis, il y a beaucoup de gens qu'on entend partout actuellement qui font de la musique, non pas pour servir la musique et le public, mais pour avant tout se servir eux même. Moi c'est pas mon trip. Si le reste vient ensuite, évidemment que je ne cracherais pas dessus, mais c'est pas ma motivation principale.

    Seb
  30. squall a dit (le 5 August 2004 à 12h47)
    Citation:
    Originellement posté par Gargamelch
    Perso, je trouve admirable la position de bargio.
    Si tous les artistes pensaient comme lui, on en serrait certainement pas la à l'heure actuelle.
    On se ferait chier avec des artistes égoistes qui feraient que des musiques pour eux ? Moi je suis heureux qu'on ait des radios pop et des fnac. On a le choix, et rien ne nous empeche d'aller chercher dans les discaires, dans les bars, dans les festivals et sur internet des chanteurs moins connus.

    Citation:
    Faire de la musique pour faire de la musique et non faire de la musique pour s'en mettre plein les poches...
    Je vois pas pk on devrait interdire ceux qui veulent faire de l'argent avec leur musique. Si ils en font c'est que des gens l'aiment et l'achètent. Peut être es-tu trop étroit d'esprit pour concevoir que des gens aiment star academy ? Oui c'est de la soupe commerciale, mais ça plait. Ca fout les boules hein ?:confused:
  31. bargio a dit (le 5 August 2004 à 13h05)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    On se ferait chier avec des artistes égoistes qui feraient que des musiques pour eux ? Moi je suis heureux qu'on ait des radios pop et des fnac. On a le choix, et rien ne nous empeche d'aller chercher dans les discaires, dans les bars, dans les festivals et sur internet des chanteurs moins connus.
    Si tu crois avoir le choix avec les radios et la fnac, tu te fourres le doigt dans l'oeil profondémment. Sans animosité... Tout ce qui est là bas est super super super ciblé. On offre au public de la musique prête à consommer qu'on leur a rabaché à coup de clips et de star academy toutes les deux secondes... Il y a tellement de groupes exceptionnels qui ne passent pas à la radio. Tellement de disques somptueux qu'on ne trouve pas à la fnac et qu'il faut commander. Tant de disques qu'on peut trouver à la fnac mais qui sont rangés au fond d'un tiroir, même pas présentés, et en deux exemplaires alors qu'ils viennent de sortir. A contrario, le dernier Britney Spears est en tête de gondole avec des grandes pubs... Est ce que c'est parce que les gens préfèrent Britney Spears à Marillion ??? Non, je ne pense pas. C'est juste parce que Britney c'est de la musique "pré digérée", de la musique fast food... C'est tout sauf la diversité. C'est 9 chansons mauvaises et une reprise d'un tube connu qui fait que le disque se vend parce que c'est mattraqué partout à la télé sur les radios. Les gens vont dans leur supermarché et ils n'ont même pas à se baisser pour mettre ça dans leur caddies. L'industrie de la musique produit de la musique au kilomètre en prenant de pauvres jeunes qui rêvent de notoriété et en les lançant dans la gueule du loup. Combien ne font qu'un disque, qu'un single et puis c'est tout ??? Derrière cela combien de vrais groupes, pas produit "industriellements" ne passeront jamais à la radio, ne vendront jamais un disque ?

    Citation:
    Je vois pas pk on devrait interdire ceux qui veulent faire de l'argent avec leur musique. Si ils en font c'est que des gens l'aiment et l'achètent. Peut être es-tu trop étroit d'esprit pour concevoir que des gens aiment star academy ? Oui c'est de la soupe commerciale, mais ça plait. Ca fout les boules hein ?:confused:
    Mais non ça ne plait pas !! Sinon ça resterait dans l'inconscient collectif. Dans dix plus personnes ne se souviendra de 2b3, worlds apart et spice girls. Pourtant ils ont vendus des millions de disques... C'est juste un phénomène d'abrutissement de masse. Qui se souvient des indiens de je sais plus où qui ont fait un tube de l'été dans les années 90 ??? Personne. Pourtant ils ont vendu et vendu. Les gens pensaient aimer. Mais en fait c'est à coup de mattraquage à chaque pub de TF1 qu'ils ont acheté le disque. Pour certainement l'écouter une fois et puis c'est tout. Combien de personnes réagissent comme ça ? Et c'est pour cela, par ce manque de qualité qui fait que les majors commencent à ce casser la gueule, parce que les gens commencent à comprendre qu'on les prend un peu trop pour des cons et qu'ils achètent pour avoir du vide artistique derrière. Alors que derrière il y a d'excellents groupes qui triment et qui n'y arrivent pas, parce qu'il faudrait inverstir sur eux, pendant des années avant qu'ils ne commencent à rapporter. Quand on sait que Nègre le patron d'universal music a déclaré que "si Aujourd'hui Brel ou Ferré passaient la porte de mon bureau je ne leur ferait pas signer de contrat", c'est tout bonnement révoltant.

    Bon, je me calme et je vais manger

    Seb
  32. Toitoine a dit (le 5 August 2004 à 13h13)
    Citation:
    Qui se souvient des indiens de je sais plus où qui ont fait un tube de l'été dans les années 90 ???
    Moi ! Mais c'est quoi le titre déjà ?
  33. Gargamelch a dit (le 5 August 2004 à 13h33)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    Je vois pas pk on devrait interdire ceux qui veulent faire de l'argent avec leur musique. Si ils en font c'est que des gens l'aiment et l'achètent. Peut être es-tu trop étroit d'esprit pour concevoir que des gens aiment star academy ? Oui c'est de la soupe commerciale, mais ça plait. Ca fout les boules hein ?:confused:

    Les gens qui écoutent la star academy, c’est pas vraiment qu’ils aiment mais plutôt qu’ils ne connaissent rien d’autre, vu qu’on ne leur donne que ça.

    C’est comme quand on est enfant, on aime uniquement les choses « sucrées ».
    Si les parents ne font pas goûtés des trucs différents à leurs enfants, ils ne vont aimer que ça.

    Vu que la majorité des gens ne va pas chercher plus loin que le bout de son nez, TF1 leur passant un truc, ils vont l’acheter.
    Et a force d’écouter les mêmes banalités et soupes à longueur de journée, ils en sont complètement accros et ne peuvent plus appréciés grand chose...


    Après, s’ils se mettaient à écouter autre chose, ils s’apercevraient que la Star’ac c’est super mauvais et n’achèteraient plus bêtement leurs disques, ce qui pour le coup, ferait chuter les ventes @lacon.

    Sauf que bon, ça n’arrangerait pas vraiment TF1 et autres majors qui ne pourraient plus vendre leurs albums au 1er venu et seraient forcé d’évoluer.

    Et comme celui qui n’évolue pas fini par disparaître, moi j’attends
  34. Kaspof a dit (le 5 August 2004 à 13h54)
    Citation:
    Originellement posté par Gargamelch
    Et comme celui qui n’évolue pas fini par disparaître, moi j’attends
    Tu attends... de disparaitre?
  35. mustang89 a dit (le 5 August 2004 à 14h31)
    bravo bargio ; t'es dans le vrai

    squall : tu sors :angry:


    vivement une star'ac avec Led Zep, Deep Purple, ACDC, Black Sabbath et autres chevelus qui ont marqué ma (lointaine) jeunesse, mais qui ont le mérite d'exister encore

    et pourquoi pas avec des musiciens classique ; après tout ce sont eux qui sont à la base de toutes les musiques, du moins occidentales. et qui vendent encore pas mal de disques aujourd'hui (peut-être parce qu'un extrait a servi de support à une pub).

    bonne bourre bargio et profite pleinement de ton hobby
  36. $c@r a dit (le 5 August 2004 à 14h49)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    Je vois pas pk on devrait interdire ceux qui veulent faire de l'argent avec leur musique. Si ils en font c'est que des gens l'aiment et l'achètent. Peut être es-tu trop étroit d'esprit pour concevoir que des gens aiment star academy ? Oui c'est de la soupe commerciale, mais ça plait. Ca fout les boules hein ?:confused:
    Evidement, on ne peux pas discuter avec quelqu'un qui compare la musique avec la star academy...:angry::angry:

    La nom "star academy" ou bien "A la recherche de la nouvelle star" définissent tout à fait ce que cherche ces "gros et gras" (comme dirait Pierpojack), c'est à dire : une bonne bouille qui leur rapporte plein de fric.
    Ce qu'ils cherchent, ce n'est même pas de jouer un style particulier au chanteur, c'est de leur forcer à chanter un style qui à déjà rapporter plein de thunes. Ils pensent avoir trouver un filon alors ils en profitent.
    Il existe bien d'autre choses que la dance-pop "musique" avec laquelle on te matraque toute la journée, et il y a beaucoup de style qui risque même de passer à la trappe, si TF1 et M6 font ce boycotage (pas sur de lortografe)...Même si n'aime pas regarde un jour le programme de la salle de concert la plus proche de chez toi, tu y veras plein de groupes inconnu par toi, mais ou des centaines de personnes vont.... Je pense que c'est plutôt à toi de t'ouvrir l'esprit !!!!!

    Belle explication Gargamelch et Bargio, et bon courage à toi pour la suite...

    Bon vais aller finir de manger...
  37. mustang89 a dit (le 5 August 2004 à 15h00)
    Citation:
    Originellement posté par bargio
    ...

    Vous voulez de la musique gratuite : www.sousbock-fr.com
    ...
    Vous téléchargez ma musique (maquette, brouillon de ce qui sera après) et si ça vous plait, vous m'envoyez de l'argent. Des que j'ai assez, je passe en studio pour enregistrer convenablement et tout ceux qui ont payé reçoivent le disque fini, gratos à la maison... Copies illimités ensuite pour qui veut. Et envoi d'argent si ça plait de la même manière pour commencer à préfinancer l'album suivant... Mais ce n'est qu'une utopie...

    Bon, je retourne déprimer dans mon coin... :rolleyes:

    Seb
    salut à Sousbock (anciens et membres actuels)

    je viens de visiter ton site, tout simple mais tellement clair et lisible
    par contre lorsque j'ai voulu écouter tes morceaux (de 1er choix) il y en a certains que je n'ai pas pu avoir (pb de liens ?)

    dommage, je ne connais de producteurs mais continue et sans déprimer.
    heureusement qu'il y a des gens comme toi qui font autre chose que de la soupe (liquide tellement elles est pré-machée).

    bonne bourre
  38. rog62 a dit (le 5 August 2004 à 15h15)
    Citation:
    Originellement posté par mustang89
    ...vivement une star'ac avec Led Zep, Deep Purple, ACDC, Black Sabbath et autres chevelus qui ont marqué ma (lointaine) jeunesse, mais qui ont le mérite d'exister encore...
    Que de bons souvenirs....
  39. bargio a dit (le 5 August 2004 à 16h47)
    Tout d'abord : un grand merci à tous...

    Ensuite :

    Citation:
    par contre lorsque j'ai voulu écouter tes morceaux (de 1er choix) il y en a certains que je n'ai pas pu avoir (pb de liens ?)
    Ben je ne sais pas. Normalement tout marche bien. Si tu peux me dire (en privé éventuellement) quels sont les morceaux qui ne passent pas je regarderais ce qui ne va pas.

    Merci beaucoup en tous cas d'avoir pris la peine d'écouter. Et merci beaucoup aussi pour le "premier choix"

    Seb
  40. fonji a dit (le 5 August 2004 à 18h14)
    Citation:
    Originellement posté par mustang89
    Led Zep, Deep Purple, ACDC, Black Sabbath et autres chevelus qui ont marqué ma (lointaine) jeunesse, mais qui ont le mérite d'exister encore
    Et qui se font écouter par les jeunes qui ont compris tout ce que bargio est en train de se tuer pour tenter de l'expliquer à squall...
    J'en fais partie, mon ti frère aussi (et il a 16ans...) et plein de gens dans mon entourage... Comme quoi, les grands sont éternels. Je défie la star ac' d'avoir encore autant de fans dans 30ans...
  41. squall a dit (le 5 August 2004 à 20h37)
    BOn déjà on se calme. L'autre qui me demande de sortir en plus.... retons sérieux.

    J'ai pas comparé la SA à de la musique. C'est de la soupe qui plait pendant qq semaines. Maintenant réfléchissez : qui vous dit que les gens qui achètent ça aimeraient autres choses ? Qu'est-ce qui prouve que sans SA et popstars ils achetèraient autre chose ? Moi je pense qu'ils n'acheteraient rien d'autre. Ce ne sont pas des fans de musique, c'est juste un passe temps, un ptit délire qui leur demande aucun effort intellectuel. D'ailleurs le plus souvent ils sont bien incapable d'en faire des efforts.

    Bargio >> Perso, je ne mettrais Britney spears dans la catégorie des SA. Meme si ces débuts font penser à du super commercial aujourd'hui c'est pas si mal, elle fait ses propres disques etc. Elle sait chanter, elle a une très belle voix. Elle est pas poète et n'a pas l'oreille d'un chef d'orchestre ok ; mais as-ton besoin d'etre un sur-homme (sur-femme ici lol !) pour etre auteur-chanteur ?

    D'une manière plus général, qui êtes vous pour décider ce qui est bien ? ce qui achetable et ce qui indigne de figurer au rayons "musique" ? Vous n'êtes peronne et moi non plus. Je m'en branle que les majors gagnent bcp d'argent, des centaines d'artistes étaient bien content de trouver leur pognon pour faire leur premier disque.

    Je termine (ouf désolé c long), j'écoute bcp de pop asiatique. Certains titres pourraient être jugés par certains ici comme de la soupe commerciale mais moi j'y vois du talent. En tout cas on n'en entend jamais à la TV. J'ai découvert par internet (et pas par le P2P).
  42. bargio a dit (le 5 August 2004 à 21h07)
    Citation:
    Maintenant réfléchissez : qui vous dit que les gens qui achètent ça aimeraient autres choses ? Qu'est-ce qui prouve que sans SA et popstars ils achetèraient autre chose ?
    Tout simplement parce qu'avant ils achetaient autre chose. Je reprends l'exemple de Nègre qui dit qu'il ne signerait pas Brel aujourd'hui. C'est quand même monumental. On fait de la musique fast food. Aussi vite mangée que digérée qu'oubliée... Ça veut dire qu'à cause de cette politique on se prive de musiciens et de groupe de la veine de Brel, Genesis, Led Zep, pourquoi pas les Beatles... Pas besoin de te rappeler les hystéries que provoquaient les Beatles. Pourquoi n'en serait il pas de même pour de la "vraie" musique aujourd'hui...

    Citation:
    Bargio >> Perso, je ne mettrais Britney spears dans la catégorie des SA.
    Pour être totalement franc moi non plus. Ni elle ni Lorie d'ailleurs. Je pensais plus aux boys band et autres milliers de groupes de dance des années 90...

    Citation:
    D'une manière plus général, qui êtes vous pour décider ce qui est bien ? ce qui achetable et ce qui indigne de figurer au rayons "musique" ? Vous n'êtes personne et moi non plus.
    Je dirais que tu marques presque un point. Sauf que : la question n'est pas de décider si Radiohead est plus digne d'être au rayon musique que les Larusso... C'est juste que d'un coté tu as un VRAI groupe qui fait de la musique pour la musique, qui compose, qui écrit dans son coin, qui peaufine et de l'autre coté tu as une fille qui débarque d'on ne sait où, et qui fait une reprise d'un tube super connu avec derrière un album sur lequel les chansons ne sont là que pour du remplissage... D'un coté tu as une démarche artistique, de l'autre tu as une démarche purement et uniquement commerciale : but avoué : se faire un max de blé, rien à foutre de la personne qui croit devenir une vedette et qui finira dépressive quand le succès sera parti, rien à foutre du public à qui ont ressert de la soupe qu'il a déjà mangé, rien à foutre de la musique, c'est du buisiness, plus de l'art... C'est cela que l'on reproche. Et c'est le fait de voir toute la place prise par ça qui nous énerve, parce que ça nous prive de merveilles...

    Citation:
    Je m'en branle que les majors gagnent bcp d'argent,
    Ben pas moi. Parce que c'est au détriment de l'artiste et de son public. C'est un intermédiaire supplémentaire dont il faut se passer pour passer directement du producteur au consommateur. Les maisons de disque sont la plus grosse honte qui soit. Si elles prenaient de l'argent parce qu'elles le méritent et qu'elles font bien leur boulot de distribution / promotion de TOUS les groupes alors ok... Tiens, presque il faudrait que ce soit un service public hi hi hi

    Seb
  43. squall a dit (le 5 August 2004 à 23h11)
    ouais les supermarchés aussi disent qu'elles suppriment des internmédiaires et proposent les meme produits mais moins cher. On connait le résultat aujourd'hui.

    Les intermédiaires sont nécessaires. Les majors assurent la promotion, la recherche et la production. Elles ont amené la musique dans tous les foyers. Moi je trouve ça normal.

    Ensuite je suis d'accord avec toi. Les trucs commerciaux à la 2be3 ne sont pas comparables aux compositions de certains groupes de rock ou meme de rapeurs. Mais, c'est pas parcequ'on fait de l'artistique et qu'on peaufine que c forcément génial. Ya des gros nuls aussi. Et je vois pas comment tu peux supprimer les majors, et surtout va falloire des arguments un peu plus solide que ça pour justifier les emplois perdus, et les milliers d'artistes qui cesseraient d'être produit.
  44. mustang89 a dit (le 5 August 2004 à 23h12)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    BOn déjà on se calme. L'autre qui me demande de sortir en plus.... retons sérieux.
    "L'autre il te dit que ..." déjà l'autre il s'appelle Mustang89 et tu peux rester poli.

    Citation:
    Maintenant réfléchissez : qui vous dit que les gens qui achètent ça aimeraient autres choses ? Qu'est-ce qui prouve que sans SA et popstars ils achetèraient autre chose ? Moi je pense qu'ils n'acheteraient rien d'autre.
    Bargio a déjà répondu : "Tout simplement parce qu'avant ils achetaient autre chose."

    Et il a raison. car avant dans nos petites villes de province on arrivait à trouver encore quelques disques potables (et y'en avait pour tous les goûts), alors que maintenant on n'a que des murs de star'ac, popstars et autres co****.
    certes squall tu habites dans une grande métropole avec des disquaires et autres supermarchés du multimédia, mais ne serait-ce pas eux qui dirigeraient toute cette mafia, main dans la main avec les majors et FAI et l'état (qui cautionne et se sert largement au passage).
    autre effet pervers du maigre choix disponible aujourd'hui : les petits disquaires de quartier qui étaient dévoués, te rechercher le titre bidule du groupe machin que l'air du début était comme ça (lalaa lallallla !!!) ont presque tous disparus du paysage au moins dans nos campagnes. et tout ceci contribue au développement du P2P car on trouve la musique là où elle se trouve.
    mais il y a aussi quelques passionnés (même en asie) qui partage leur création sur leur site internet, pour se faire connaître car il ne seront jamais distribués autrement (je leur souhaite le contraire bien sur)
    continue Bargio
  45. squall a dit (le 5 August 2004 à 23h15)
    Reste poli ? commence par respecter ça.

    Ensuite les petits disquaires qui disparaissent, c'est pas la faute des majours. Les épiciers aussi disparaissent, les petites drogueries aussi, et ben oui en france on a bcp de grande surface. Ca a permis d'hausser le pouvoir d'achat. "Les pauves petits arrivent plus" c'est un discours de poujadiste ça.
  46. Matt a dit (le 6 August 2004 à 01h01)
    Le problème des disquaires et celui des épiceries ne sont pas tout à fait identiques.
    En effet, alors que les épiceries ont souffert de la concurrence des grandes surfaces car elles ne pouvaient lutter sur le plan tarifaire, les disquaires ont pu résister jusqu'aux années 90 grâce à une offre diversifiée. Mais depuis la prise de pouvoir des majors, le bourrage de crâne médiatique est tel qu'on en va plus chez son disquaire pour farfouiller dans les bacs et découvrir de nouveaux artistes, mais pour acheter la dernière daube commerciale du moment. De ce fait, les disquaires se sont retrouvés dans la position des épiciers : ils proposent la même chose pour plus cher, donc sont voués à une fin certaine.

    Ainsi, les majors ont littéralement tué la diversité musicale, tout en mettant en péril notre patrimoine culturel dans le domaine de la musique. Il y a encore 10 ans, presque tout le monde connaissait les artistes cultes que sont Brassens, Brel, Ferrat et leurs contemporains. Aujourd'hui, le lycéen moyen sera capable de réciter les paroles des "tubes" de Lorie, mais sera incapable de citer ne serait ce que le titre d'une chanson de Brassens.
    Pire que ça, alors qu'il étaitn possible d'identifier "à l'oreille" ces artistes, car ils avaient tous un style bien à eux, il est aujourd'hui bien difficile de faire la différence entre une merde de Nolwen et une crotte de Jennifer. La musique est totalement formattée pour répondre à deux impératifs : abrutir pour mieux vendre, et produire à bas coût (pas bête, on prends des nouveaux artistes, et on les jette dès qu'ils deviennent trop chers).

    Alors qu'il y a 20 ans, on avait encore droit à des artistes capables de durer dans le temps, on n'a aujourd'hui plus que des artistes jetables, exploités comme des citrons dont on tire un maximum de jus en en jettant ensuite la peau.

    De par cette standardisation des musiques, il résulte une quasi impossibilité de durer. La liste des artistes ayant disparus s'allonge de plus en plus : Loana, Nolwen, Jean Pascal, Wazou, 2Be3, Alliage, Spice Girls, Worlds Appart, Los Del Rio, Carapicho, et j'en passe ... (et avouons le, ce n'est pas forcément une grosse perte), alors que d'un autre côté, les artistes de qualité ont du mal à s'imposer et restent quasiment inconnus : Shivaree, Superbus, Merzhin, Bérénice, Yann Tiersen, Thomas Fersen, Diana Krall, et encore, je ne cite là que ceux qui ont réussi à avoir un minimum de renommé, de nombreux autres étant restés totalement dans l'ombre de leurs collègues "Kleenex".

    Heureusement, nous avons récemment eu droit à une petite lueur d'espoir, avec le renouveau des artistes à texte à la française, à l'instar de Carla Bruni, Bénabar et autres Vincent Delerm, mais cette fragile flamme semble déjà vaciller face au dernier rouleaux compresseurs marketing de nos chères majors, aux mélodies abrutisantes et aux textes plus débiles que jamais.
    Allez, un exemple pour le fun, un titre que j'ai entendu plus souvent à la radio depuis le début de l'été que Carla Bruni, Bénabar, Vincent Delerm, Shivaree, Superbus, Merzhin, Bérénice, Yann Tiersen, Thomas Fersen et Diana Krall réunis, et qui nous est présenté comme le tube de l'été, alors qu'il y a deux mois on en avais jamais entendu parler, et que dans un mois on en entendra plus parler :
    "What's string color ?
    Eh Catherine, tu sais que j'aime ton string ?
    Alors s'il te plait, move your string !
    Quelle est la couleur de ton string ?
    What's string color ?
    C'est le bleu, c'est pour tes yeux
    Et le rouge pour que tu bouges
    Quelle est la couleur de ton string ?
    What's string color ?
    C'est le rose, c'est pour qu'tu cause
    Et le blanc c'est excitant
    T'as débarque dans la soirée avec ton fameux décolté
    Tout tes amis n'arrêtaient pas, non non, de te mater
    Et ce jour était chouette, je n'avais plus ma tête
    Et voilà toutes tes copines me regardaient, faisaient la tête
    T'as débarque dans la soirée avec ton décolté
    Tout tes amis n'arrêtaient pas, non non, de te mater
    Ce jour était chouette, je n'avais plus ma tête
    Et voilà toutes tes copines me regardaient, faisaient la tête
    Eh Catherine ouais, faut qu'tu sois chef
    Faut que tu sois coquette
    Eh Catherine ouais, faut qu'tu sois chef
    Faut que tu sois coquette avec ton string couleur sucette"
    (je m'arrête là, mais la suite est dans la même veine)
    Non seulement, les paroles sont débiles, mais en plus, d'un point de vue moral, je trouve ça un peu limite de faire écouter de genre de musique à des gamins de 12 ans ...
    Comble de la "jetabilité", le groupe qui nous a chié cette chose s'appele "Ragga String", long qui en dit long sur son avenir potentiel (quand le nom du groupe correspond au contenu de sa première chanson, je doute qu'il en crée beaucoup d'autres ...).
    Mais c'est vrai que les paroles un peu plus intellectuelles d'un Bénabar ou d'un Brassens ne sont peut-être plus au niveau du français moyen d'aujourd'hui, et là c'est peut-être pas la faute aux majors (quoique, le manque de diversité des oeuvres culturelles contribue à mon avis à la baisse du niveau de culture).

    Bref, quand les maisons de disques accepteront de produire de la vrais musique et de nous proposer une offre réellement diversifiée, peut-être que les problèmes de ventes rencontrés actuellement ne seront plus qu'un lointain souvenir.


    Et accessoirement, je ne vois pas en quoi mustang à été impoli envers toi, alors qu'en l'appelant "l'autre", tu lui a clairement manqué de respect ...
  47. 1for-matik a dit (le 6 August 2004 à 01h21)
    Citation:
    Originellement posté par Matt
    La liste des artistes ayant disparus s'allonge de plus en plus : Loana, Nolwen, Jean Pascal, Wazou, 2Be3, Alliage, Spice Girls, Worlds Appart, Los Del Rio, Carapicho, et j'en passe ... (et avouons le, ce n'est pas forcément une grosse perte)
    Totalement d'accord... à la poubelle.
    Citation:
    alors que d'un autre côté, les artistes de qualité ont du mal à s'imposer et restent quasiment inconnus : Shivaree, Superbus, Merzhin, Bérénice, Yann Tiersen, Thomas Fersen, Diana Krall, et encore, je ne cite là que ceux qui ont réussi à avoir un minimum de renommé, ...
    Je me permet de rajouter un groupe! Dolly 3ème album mais pourtant on les entends pratiquement jamais à la radio.. et c'est un succès total...
    Citation:
    Comble de la "jetabilité", le groupe qui nous a chié cette chose s'appele "Ragga String"...
    Jamais entendu parler...
  48. $c@r a dit (le 6 August 2004 à 02h21)
    Citation:
    Originellement posté par 1for-matik
    Jamais entendu parler...
    Tu dois être un homme heureux...
  49. mustang89 a dit (le 6 August 2004 à 10h16)
    Citation:
    Originellement posté par Matt
    ..., mais sera incapable de citer ne serait ce que le titre d'une chanson de Brassens
    les copains d'abord --->> NDFR




    Citation:
    Originellement posté par Matt
    Et accessoirement, je ne vois pas en quoi mustang à été impoli envers toi, alors qu'en l'appelant "l'autre", tu lui a clairement manqué de respect ...
    Merci Matt
  50. bargio a dit (le 6 August 2004 à 10h36)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    Les intermédiaires sont nécessaires. Les majors assurent la promotion, la recherche et la production. Elles ont amené la musique dans tous les foyers. Moi je trouve ça normal.
    Non, c'est faux. Il y avait déjà de la musique avant dans les foyers. C'est incroyable à quel point tu peux zapper les arguments qu'on peut te donner. L'hystérie générale provoquée par les Beatles ça te dit quelque chose ?

    Citation:
    Mais, c'est pas parcequ'on fait de l'artistique et qu'on peaufine que c forcément génial.
    Personne n'a dit le contraire, mais il y aura au moins une sincérité artistique que tu n'as pas ailleurs.


    Citation:
    Et je vois pas comment tu peux supprimer les majors, et surtout va falloire des arguments un peu plus solide que ça pour justifier les emplois perdus, et les milliers d'artistes qui cesseraient d'être produit.
    À croire que tu travailles dans une major c'est pas possible !!! Si on retourne à de petits labels comme il y avait avant plutôt que ces grandes majors multinationnales, il est évident qu'il y aura plus d'emplois... Et de toutes façons au pire, combien d'emplois sont concernés pour les 5 majors ?

    Pour le reste : merci à Matt doublement : un parce que je n'ai plus à répondre et deux, parce qu'il me confirme que je fais bien de ne jamais écouter la radio !!!

    Seb
  51. Matt a dit (le 6 August 2004 à 10h57)
    J'aurais plutôt tendance à dire que ceux qui ont ramené la musique dans les foyer, c'était les petits disquaires et les premières radio libres.
    Mais de nos jours, les premiers sont une espèce en voie de disparition, tandis que les secondes sont pour la plupart tombées sous le contrôle des majors, et ne jouent donc plus leur rôle, qui était de faire découvrir les nouveaux artistes, alors qu'actuellement elles ont uniquement un rôle publicitaire par bourrage de crâne ... de nos jours une radio grand public musicale comme Europe 2 ou NRJ passe jusqu'à 20 fois le même titre dans une journée, alors que les radios comme France Musique par exemple, qui ne sont pas tombées sous le contrôle des majors, mettent bien plus l'accent sur la diversité : il est rare d'entendre deux fois le même artiste dans la même journée, voire dans la même semaine. Comme quoi, la diversité existe encore, mais elle est moins accessible car complètement occulté par les daubes aspetisées de majors.

    Et puisque tu trouves que les majors ne font de mal à personne et créent des emplois (la bonne blague), regarde par exemple l'état de santé et le nombre d'employés de Canal avant et après son rachat par VU.
    Regarde aussi le manque d'impartialité grandissant des magazines de la presse informatiques qui ont été rachetés (L'ordinateur individuel, lui aussi propriété de VU).
    En prenant le contrôle de tous les médias, les majors veulent nous imposer leur façon de penser dans le seul but d'augmenter encore leurs bénéfices déjà gargantuesques.
    Seul un médium majeur leur échappe encore : Internet. Et apparement ils ont la ferme intention d'en prendre aussi le contrôle, alors : NE NOUS LAISSONS PAS FAIRE !
  52. mustang89 a dit (le 6 August 2004 à 13h39)
    Citation:
    Originellement posté par Matt
    J'aurais plutôt tendance à dire que ceux qui ont ramené la musique dans les foyer, c'était les petits disquaires et les premières radio libres.
    tu as oublié, mais je t'excuse vu ton age, les radios généralistes qui dès les années 60, diffusaient tard le soir des émissions spécial yé-yé puis rock (le pop club de José Artur sur France Inter, Max Menier sur RTL, salut les copains sur Europe 1, ...) en ce temps révolu, il y avait plein de labels qui gravaient dans le vynil tout et n'importe quoi, mais celà avait le mérite d'être diffusé au moins une fois par radio et plus si la demande était forte (l'avis des auditeurs était pris en compte !) il y a même un poil à gratter à la télé avec Antoine de Caunes et son émission de rock pur et dur (je ne me souviens plus du nom)


    Citation:
    Originellement posté par Matt
    Seul un médium majeur leur échappe encore : Internet. Et apparement ils ont la ferme intention d'en prendre aussi le contrôle, alors : NE NOUS LAISSONS PAS FAIRE !
    camarades de tous FAI, unissez-vous et luttons
  53. squall a dit (le 6 August 2004 à 13h55)
    Citation:
    Originellement posté par Matt
    Le problème des disquaires et celui des épiceries ne sont pas tout à fait identiques.
    En effet, alors que les épiceries ont souffert de la concurrence des grandes surfaces car elles ne pouvaient lutter sur le plan tarifaire, les disquaires ont pu résister jusqu'aux années 90 grâce à une offre diversifiée. Mais depuis la prise de pouvoir des majors, le bourrage de crâne médiatique est tel qu'on en va plus chez son disquaire pour farfouiller dans les bacs et découvrir de nouveaux artistes, mais pour acheter la dernière daube commerciale du moment. De ce fait, les disquaires se sont retrouvés dans la position des épiciers : ils proposent la même chose pour plus cher, donc sont voués à une fin certaine.
    On s'adapte ou on crève. On va assister des pans entiers de notre économie sous prétexte que c'est mignon de chercher dans des bacs. Tu as Internet aujourd'hui avec des millions de radios gratuites et payantes. Tu as aussi la FM avec certes des poids lourds mais aussi des petites radios locales sympa. Tu as le choix. Et il reste tjs la tournée des bars et des concerts pour les fanas.

    Citation:
    Ainsi, les majors ont littéralement tué la diversité musicale, tout en mettant en péril notre patrimoine culturel dans le domaine de la musique
    :banana: Il parait que c'est à cause des majors qu'il y a la guerre au Soudan.... Les gens achètent de la merde, on leur sert de la merde. Regarde le cinéma, ya trop peu de films français qui plaisent aux gens. Même lorsqu'il y a autant de films français que américains à l'affiche, les gens vont voir harry potter. Ils ont le choix et préfèrent Harry Potter. "Period."

    Citation:
    Il y a encore 10 ans, presque tout le monde connaissait les artistes cultes que sont Brassens, Brel, Ferrat et leurs contemporains.
    J'aime pas ces chanteurs, j'ai écouté des chansons à eux à la radio et ça me plait pas. Chaque génération est différente.

    Citation:
    Shivaree
    J'ai leurs 2 derniers albums et ils sont géniaux ! Je les ai découvert grace à MTV quand j'étais en Californie.... :rambo:

    Citation:
    Et accessoirement, je ne vois pas en quoi mustang à été impoli envers toi, alors qu'en l'appelant "l'autre", tu lui a clairement manqué de respect ...
    Il a écrit qqchose comme "xxx ouais d'accord avec toi" "Squall tu sors".
    Donc Mustang avait tellement de choses intéressantes à dire qu'il n'a pas trouvé autre chose à dire que "ta gueule" (car c'est ça que ça veut dire). Enfin si tu penses pas que c'est une insulte : Matt tu sors.
  54. squall a dit (le 6 August 2004 à 14h00)
    Citation:
    Originellement posté par Matt
    J'aurais plutôt tendance à dire que ceux qui ont ramené la musique dans les foyer, c'était les petits disquaires et les premières radio libres.
    Mais de nos jours, les premiers sont une espèce en voie de disparition, tandis que les secondes sont pour la plupart tombées sous le contrôle des majors,
    Les radios libres sont devenus commerciales par elles mêmes. NRJ est emblématique de ce changement. Ses créateurs ont voulu etre écouté par le plus grand nombre et voilà le résultat aujourd'hui.

    C'est plutot l'inverse qui se passe, les radios contrôlent les majors. Dans les pays anglosaxons apparait ce qu'on appelle le "pay-per-broadcast". En gros la maison de disques doit payer pour que le titre soit diffusé. Les majors aiment pas produire des trucs alternatifs car elles savent que les radio et les télés refuseront de les diffuser !! Les médias ont une énorme responsabilité là dedans. Et qui les regarde ? :rolleyes:

    Les gens achètent de la merde, on leur sert de la merde.
  55. squall a dit (le 6 August 2004 à 14h04)
    Citation:
    Originellement posté par bargio
    Non, c'est faux. Il y avait déjà de la musique avant dans les foyers. C'est incroyable à quel point tu peux zapper les arguments qu'on peut te donner. L'hystérie générale provoquée par les Beatles ça te dit quelque chose ?
    Et tu appeles ça diversité ? tout le monde écoutait la meme chose. Tu te fous ma gueule ou tu t'es trompé d'exemple ?

    Citation:
    À croire que tu travailles dans une major c'est pas possible !!! Si on retourne à de petits labels comme il y avait avant plutôt que ces grandes majors multinationnales, il est évident qu'il y aura plus d'emplois...
    Plus d'emplois = CD plus cher. D'ailleurs les CD des petits labels coutent générallement plus cher et pourtant la promotion est moins importante.

    C'est marrant car c'est justement les pro-P2P qui réclament la baisse des prix des CD. Les labels indépendants risquent pas de survivre avec des albums à 10 bucks.
  56. 1for-matik a dit (le 6 August 2004 à 14h24)
    3 posts l'un après l'autre... eh ben...
  57. $c@r a dit (le 6 August 2004 à 15h05)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    ...ya trop peu de films français qui plaisent aux gens
    C'est parceque trop peux de gens aime le "vrai cinéma"

    Citation:
    Originellement posté par squall
    Les gens achètent de la merde, on leur sert de la merde
    Evidement vu comme ça... Mais les maisons de disques qui se croivent si malin devrait justement diversifié leur registre, ce n'est que de l'égoïsme de leur part que de vendre "des hamburgers" comme la dit Matt, je crois...

    Citation:
    Originellement posté par squall
    ...j'ai écouté des chansons à eux à la radio et ça me plait pas. Chaque génération est différente.
    En effet, mais à l'époque ou nous vivons ce sont les grands de la prod qui guide nos goùt musicaux. As tu déjà écouter des groupes comme Marcel et son orchestre, la ruda, les assoiffés, les amis d'ta femme, les VRP (qui commence à dater...), Bénabar, stevo steen, Babylon circus, Big mama, etc...(ps : je n'ai citer que ce que j'écoute régulièrement, mais il en existe plein d'autre...) Je suis sur que tu n'en connais pas la moitié...

    Citation:
    Originellement posté par squall
    Plus d'emplois = CD plus cher.
    Pas forcement, il y aura surement plus de maisons de disques, mais qui elles aprécieront la musique qu'elles produisent : et donc la vendront à un juste prix.

    Il faut aussi compter que énormément de musicien sont obligés d'abandoner leur vocation parceque les majors se font une marge beaucoup trop importantes sur la vente de leur disque...

    modification de la signature
  58. Matt a dit (le 6 August 2004 à 15h08)
    "On va assister des pans entiers de notre économie sous prétexte que c'est mignon de chercher dans des bacs."

    >> Il n'y a pas que le fait que c'est mignon, il y a aussi la diversité que ça apporte !

    "Tu as Internet aujourd'hui avec des millions de radios gratuites et payantes."

    >> Moins de 50% de la population est connectée à Internet, et moins du quart en haut débit. Donc d'après toi, 75% de la population n'aurait pas le droit d'accéder à la diversité musicale ?


    "Tu as aussi la FM avec certes des poids lourds mais aussi des petites radios locales sympa."

    >> Les petites radio locales sympa comme tu dis, elles se font rare, ont de plus en plus tendance à passer des daubes commerciales (faut bien maintenir l'audience pour subsister), et comme pour Internet, elles sont très présentes dans les très grandes villes, mais rares dans les villes moyennes et à la campagne. Chez moi, la seule radio locale qui existe, c'est "Radio Mélodie", spécialisée dans les oldies allemands, niveau diversité c'est pas top non plus ...

    "Et il reste tjs la tournée des bars et des concerts pour les fanas."

    >> La tournée des bars ? La plupart des bars ne passent que les grosses radios ... Et les concerts, là aussi c'est que dans les grandes villes, et c'est pas terrible : tu payes le prix du CD (et même plus) pour entendre la musique une seule fois ...

    "Les gens achètent de la merde, on leur sert de la merde."

    >> Les gens achètent de la merde PARCE QU'on ne leur sert que de la merde, et non pas l'inverse.

    "Même lorsqu'il y a autant de films français que américains à l'affiche, les gens vont voir harry potter."

    >> Parce qu'on a fait un matraquage comemrcial monstrueux avec les films américains (l'argent des majors sert bien à quelque chose), alors que les films français n'ont pas les moyens de financer de telles campagnes.

    "J'aime pas ces chanteurs, j'ai écouté des chansons à eux à la radio et ça me plait pas. Chaque génération est différente."

    >> C'est pas parce que tu n'aimes pas que toute ta génération n'aime pas. J'ai 20 ans, et j'apprécie Brassens et Brel (bon d'accord, Ferrat est un peu moins à mon goût), de même que pas mal de gens de mon âge. Et ce n'est pas parce que 80% de la population n'aime pas un artiste que les majors ont le droit d'en "interdire" l'accès aux 20% restants. C'est ça que je reproche le plus aux majors : ils font tout leur possible pour formatter nos goûts musicaux.

    "Shivaree J'ai leurs 2 derniers albums et ils sont géniaux ! Je les ai découvert grace à MTV quand j'étais en Californie...."

    >> Tu vois, pour les connaître, tu as du aller à l'étranger ... En France, ils sont très peu connus car les majors n'ont pas estimé rentable de faire de la pub à leur sujet, pourtant sur 15 personnes à qui j'ai prêté le CD, 12 l'ont acheté ... Comme quoi, si on passait un peu plus ce genre d'artistes à la radio, les ventes redécolleraient peut-être ... Mais le problème, c'est que ces artistes coûtent plus cher à produire, et qu'il faut investir au début sans être sûr du résultat, et ça les majors ne veulent plus le faire, alors qu'il y a quelques années ils le faisaient encore. Maintenant, ils sont tellement près de leur sous qu'ils n'investisent que sur des artistes qu'ils pourront vendre très rapidement et à faible coût grâce à un matraquage commercial, et qu'ils pourront jeter dès qu'ils seront périmés.

    "Les radios libres sont devenus commerciales par elles mêmes. NRJ est emblématique de ce changement. Ses créateurs ont voulu etre écouté par le plus grand nombre et voilà le résultat aujourd'hui."

    >> Quand je parle des premières radio libre, je parle des radios qui sont apparues dans les années 70, pas de NRJ qui a été crée dans un but purement commercial (faire de l'audience pour maximiser les revenus publicitaires ...)

    "C'est plutot l'inverse qui se passe, les radios contrôlent les majors. Dans les pays anglosaxons apparait ce qu'on appelle le "pay-per-broadcast". En gros la maison de disques doit payer pour que le titre soit diffusé."

    >> Donc c'est bien le major qui finance la radion donc la contrôle. Si le major veut vendre beaucoup, il paiera pour le diffuser, tandis que ce qui ne l'intéresse pas ne sera pas diffusé puisqu'il ne paiera pas. Et dans l'affaire, les artistes indépendants qui ne sont pas sous contrat avec une major sont lésés, car ils n'ont pas les moyens de financer leur passage à la radio.

    "Les majors aiment pas produire des trucs alternatifs car elles savent que les radio et les télés refuseront de les diffuser"

    >> Les radios et les télé sont prêtes à diffuser n'importe quoi tant qu'on les paye pour. Si maintenant les majors décidaient de payer 2 fois plus pour faire passer Carla Bruni à la télé que pour Britney Spears, tu peux être sûr qu'on entendrait Carla Bruni à longueur de journée.

    "Les médias ont une énorme responsabilité là dedans. Et qui les regarde ?"

    >> Et qui les contrôle ?

    "Et tu appeles ça diversité ? tout le monde écoutait la meme chose. Tu te fous ma gueule ou tu t'es trompé d'exemple ?"

    >> A l'époque des Beatles, tout le monde n'écoutait pas les Beatles. Il y'avait des centaines de groupes de rock plus ou moins connus. Et les gens qui écoutaient les Beatles, c'était par choix, pas parce qu'on ne leur proposait rien d'autre.

    "Plus d'emplois = CD plus cher. D'ailleurs les CD des petits labels coutent générallement plus cher et pourtant la promotion est moins importante."

    >> Il y a 10 ans, un album neuf produit par un label indépendant coûtait 100F. Aujourd'hui, un album neuf produit par un major coûte 20 à 25€. Et si actuellement les petits labels vendent plus cher que les majors, c'est parce qu'ils vendent moins parce qu'ils sont écrasés par les majors.

    "C'est marrant car c'est justement les pro-P2P qui réclament la baisse des prix des CD. Les labels indépendants risquent pas de survivre avec des albums à 10 bucks."

    >> Si les ventes étaient réparties plus équitablement entre les majors et les indépendants, je peux te garantir que ceux çi pourraient survivre sans problème avec des CD à 10€ (coût de fabrication : 50c, ça laisse quand même 9€50 pour payer la pub, le label et l'artiste).
  59. fonji a dit (le 6 August 2004 à 15h15)
    Bon moi je résume ma pensée façon télégramme
    1. c'est vrai qu'il y a plus de diversité sur les radios... Sort moi une radio nationale rock stp ? Une radio nationale rap qui ne s'appelle pas skyrock qui passe plus que du commercial ! etc...

    2. c'est pas par mattraquage à la tv et y a pas eu autant de moyens médiatiques mis en jeux pour faire connaître les beatles.

    3. Squall, on a tous envie de te dire "tu sors", y a que Mustang qui a osé le faire

    4. plus d'emplois n'est pas forcément égal à cd plus cher... Petites productions = concurence = guerre des prix, et pas tout dans la poche de mônsieur le patron major... Tiens un cd autoproduit à coté de moi... Qu'est-ce que je vois derrière ? Ne pas vendre plus de 17€ ? Comment ils font ? C'est des extra terrestres ??? Et je te contredis, généralement les cds auto-produtis sont moins cher parce que les gens qui les font savent à quoi ils s'attaquent...

    5. les gens achètent de la merde parce que c'est tout ce qu'ils entendent.

    6. les générations changent ? J'ai 19ans, j'écoute plus de led zep que mon père qui connait presque pas, j'ai tout AC/DC et Iron Maiden, je suis fan des anciens albums de Renaud dont tu ne soupsonnes même pas l'existence, j'adore Brel et Brassens... Et je suis vraiment loin d'être le seul. Ce que j'ai pu constater, c'est que par chez moi, les gens mélomanes comme moi s'intéressent à eux... Et au rock pour une bonne partie.
  60. $c@r a dit (le 6 August 2004 à 15h21)
    Matt>>"Et les concerts, là aussi c'est que dans les grandes villes, et c'est pas terrible : tu payes le prix du CD (et même plus) pour entendre la musique une seule fois ..."
    Là, désolé (pour une fois dans ce débat )je suis pas d'accord, Dans un concert, tu n'as pas le feeling que tu as avec l'artiste quand tu écoutes son cd. Et puis, tu as vraiment l'impression de payer l'auteur (et pas sa prod): ses déplacements, la location de la salle, et du matos certaine fois... pour entre 7 et 15 euros par personnes, je trouve que c'est plutot honnête... sans compter les concert gratuit au profit d'oeuvres, de causes ou de féstivals...

    EDIT : fonji>>"Squall, on a tous envie de te dire "tu sors", y a que Mustang qui a osé le faire"
    On peux quand même continué tous à débattre (le principe d'un forum), c'est un sujet que je trouve intéressant...même si on est pas tous d'accord entre nous !

    Matt>>"formatter nos goûts musicaux."

    En FAT ? à Foutre Au Trou

    ok, je sors...
  61. bargio a dit (le 6 August 2004 à 15h26)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    Et tu appeles ça diversité ? tout le monde écoutait la meme chose. Tu te fous ma gueule ou tu t'es trompé d'exemple ?
    Hi hi hi hi... Bel exemple de discours politique. Question : "Quel age avez vous..." Réponse : "La soupe est bonne"... Tu me parles de diversité ? Moi je n'en ai pas parlé dans cet exemple là... Tu disais juste que personne n'écoutait de la musique avant... Maintenant tu me dis que "tout le monde écoutait la même chose"... Je rêve où c'est l'art de se contredire ? Et sinon : non, tout le monde n'écoutait pas la même chose, il y avait plein d'autres trucs que les Beatles dans les années 60... C'est pas parce qu'ils étaient exceptionnels qu'il n'y avait qu'eux, faut pas déconner non plus...

    Citation:
    Plus d'emplois = CD plus cher.
    N'importe quoi... C'est vrai si tu pars du principe que les maisons de disque ne s'en foutent pas plein les poches, mais quand tu vois les marges qu'ils prennent et que 70% du prix d'un disque part dans leur poche au lieu d'aller à l'artiste, il y a de quoi faire... Surtout maintenant avec la production industrielle de la musique, ça coûte plus des masses de produire un cd de Alliage... Surtout quand tu penses au fait qu'ils nous ont vendu une première fois les albums en vinyle, puis en cassette, puis en cd, puis en cd remasterisé, puis maintenant ils commencent à nous les revendre une fois de plus en DVDA ou SACD, voire même en numérique sur les sites de téléchargement légaux... Je ne me souviens plus exactement, mais lorsqu'il y a eu l'arrivée du CD, ils nous ont vendu à prix d'or les rééditions cd parce que c'était la nouveauté et qu'il fallait faire le port en numérique des albums etc (alors que les pochettes étaient pourries et qu'il n'y avait aucun traitement sur le son : la preuve : tout a été remasterisé ensuite). Le prix a plus que doublé. Mais les maisons de disque ont promis qu'ensuite pour les nouveauté qui sortiraient sur cd directement, les prix redeviendraient normaux... tu parles... Ils se sont foutus de notre gueule à fond...

    Citation:
    D'ailleurs les CD des petits labels coutent générallement plus cher et pourtant la promotion est moins importante.
    Comment expliques tu alors que quelques mois après la sortie d'un disque on puisse le trouver à 7 euros dans tous les bacs, en "prix spécial", "solde" ou autre... Il me semble pourtant qu'il est interdit de vendre à perte en France... C'est donc bien qu'il y a une marge monumentale qui est réduite quelque part non ?

    Seb
  62. $c@r a dit (le 6 August 2004 à 15h30)
    Citation:
    Originellement posté par bargio
    il y avait plein d'autres trucs que les Beatles dans les années 60...
    A noter : la monter en force du ska, reggae, dub, rock steady....
  63. Toitoine a dit (le 6 August 2004 à 15h37)
    Citation:
    Originellement posté par $c@r
    A noter : la monter en force du ska, reggae, dub, rock steady....
    Le ragga aussi, qu'est-ce que c'est bon !!! :cool:
  64. -MaTT- a dit (le 6 August 2004 à 15h57)
    Merci les gars pour ces messages de moins de 70 lignes, ça fait respirer

    Sur ce, je vous souhaite de bonnes vacances
  65. bargio a dit (le 6 August 2004 à 16h05)
    Citation:
    Originellement posté par -MaTT-
    Merci les gars pour ces messages de moins de 70 lignes, ça fait respirer
    MaTT ?.. Tu sors

    Seb
  66. mustang89 a dit (le 6 August 2004 à 16h17)
    Citation:
    Originellement posté par $c@r

    ok, je sors...
    c'est pas moi qui l'ai dit :cool:

    bon allez tu restes


    Citation:
    Originellement posté par bargio
    MaTT ?.. Tu sors

    Seb
    bonnes vacances et n'oublie pas de rentrer
  67. $c@r a dit (le 6 August 2004 à 17h57)
    Citation:
    Originellement posté par mustang89
    bonnes vacances et n'oublie pas de rentrer
    C'est vrai -MaTT-, ton aide fut précieuse dans ce débat ,reviens vite...
  68. Matt a dit (le 6 August 2004 à 18h28)
    $c@r > J'suis d'accord avec toi sur les différences entre concert et CD. Mais ce que je voulais dire, c'est que squall suggérait un truc du genre "Pour écouter des artistes altérnatifs y a les concerts", alors qu'un concert ne remplacera jamais un enregistrement dans la mesure où le concert est à usage unique. Perso si un artiste me plait, j'ai envie de pouvoir écouter sa musique où je veux et quand je veux, et pas seulement quand l'artiste passe en concert dans ma ville.
  69. squall a dit (le 6 August 2004 à 21h44)
    fonji >> Désolé les mecs d'avoir oser contredire la pensée unique et bienveillante qu'ont certains. Tu sais quoi fonji, dès que j'ai lu ton point 2 j'ai arrété de lire ton poste. J'ai vraiment envie de te dire "ta gueule tu comprend rien" mais je vais rester poli.

    Je pense sincérement que vous n'êtes pas du tout représentatif de la génération d'aujourd'hui. Moi non plus d'ailleurs avec ma pop asiatique :cool:.Mr Sc@ar est tellement sur de lui qu'il ose dire qu'il connait le "vrai cinéma" et que la majorité des gens sont des démeurés. Mais oui c'est bien tu iras loin dans la vie. Moi j'ai les pieds sur terre. Enfin bref.

    Merci à Bargio et aux autres ! et bonne chance bargio pour ta zik !
  70. squall a dit (le 6 August 2004 à 21h51)
    Citation:
    Originellement posté par bargio
    Hi hi hi hi... Bel exemple de discours politique. Question : "Quel age avez vous..." Réponse : "La soupe est bonne"... Tu me parles de diversité ? Moi je n'en ai pas parlé dans cet exemple là... Tu disais juste que personne n'écoutait de la musique avant... Maintenant tu me dis que "tout le monde écoutait la même chose"... Je rêve où c'est l'art de se contredire ? Et sinon : non, tout le monde n'écoutait pas la même chose, il y avait plein d'autres trucs que les Beatles dans les années 60... C'est pas parce qu'ils étaient exceptionnels qu'il n'y avait qu'eux, faut pas déconner non plus...
    Tu me sors à toute les sauces la diversité par si, la pleiade d'artistes inconnus qui sont géniaux par là, etc... et ensuite tu me sors les beatles qui ont vendus 1 milliard de disques sur une période où les gens achetaient moins de disques qu'aujourd'hui. J'appelle pas ça de la diversité, les gens n'avaient pas 100 albums de 80 artistes différents comme maintenant. Du moins, c'est moins courant qu'aujourd'hui !

    Ce que tu refuses de comprendre c'est qu'il y a deux musiques. Celle qu'on écoute attentivement et celle qui nous divertit. La musique de masse NE PEUT PAS être de la musique "que l'on écoute attentivement". C'est forcément du rapide, pas trop long à assimiler. Bien sur il ne faut tomber dans l'exès des StarAc & co. Je dis ça car y'en a ici qui doivent penser que j'aime Universal et que je trouve NRJ génial....:confused:

    Voilà cété le dernier pour la route tchao
  71. Matt a dit (le 6 August 2004 à 22h45)
    "Tu sais quoi fonji, dès que j'ai lu ton point 2 j'ai arrété de lire ton poste"

    >> La moindre des choses avant de répondre à un post, c'est de le lire en entier, surtout si tu traites son auteur de débile ...

    "J'ai vraiment envie de te dire "ta gueule tu comprend rien" mais je vais rester poli."

    >> Modére tes propos si tu ne veux pas qu'un autre le fasse à ta place ...

    "Je pense sincérement que vous n'êtes pas du tout représentatif de la génération d'aujourd'hui."

    >> Je pense au contraire (et par expérience personnelle) qu'on est assez représentatif de la génération des gens qui ont entre 20 et 25 ans, mais les majors produisent surtout de la musique pour la génération des 10-15 ans, bien plus facile à embobiner avec de la musique de mauvaise qualité ...
    Dans les différentes soirées étudiantes (hormis bien sûr les soirées danse/beuverie, où on écoute des musique plus festives) que j'ai faites à Grenoble, organisées par à peu près tous les secteurs d'études (des lettres aux maths en passant par la médecine et l'info), les musiques qu'on entend sont plus souvent des auteurs cités par fonji, bargio, etc ... que les musiques qu'on entend à la radio. Et je peux te dire que quand quelqu'un à le malheur de mettre une chanson de Britney ou autre daube commerciale, il n'a pas besoin de 10 s pour comprendre qu'il a plombé l'ambiance et pour changer tout de suite de disque ...

    "Moi j'ai les pieds sur terre."

    >> No comment ...

    "les gens n'avaient pas 100 albums de 80 artistes différents comme maintenant."

    >> A l'époque, ils avaient certes pas 100 albums de 80 artistes différents. Mais à l'époque, les artistes étaient réellement différents, alors qu'actuellement, tu as beaucoup moins de diversité : les "pouffes" du R'n'B font presque toute la même chose (Beyonce, Christina Milian, J'Lo), les pot de fleur de la star ac sont quasiment des clones l'une de l'autre ... Et pour compenser le manque de diversité, on rabache et on fait du bourrage de crâne à la radio, accompagné d'une débauche de demoiselles peu vêtues et aux mouvements plus que suggestifs dans les clips à la télé ...
    D'ailleurs, ce manque de diversité ne touche pas que le domaine de la musique, mais concerne quasiment tous les médias : une fois qu'on a trouvé un truc qui fait recette, on le décline à l'infini plutôt que de prendre le risque d'inverstir dans l'innovation (d'où les innombrables suites de jeux et de films, qui sont un peu le pendant vidéoludique et cinématographique de la mode des reprise et des artistes préfabriqués qui touche la musique. Les causes sont d'ailleurs les même, les paysages vidéoludique et cinématographiques ayant été profondément modifiés quand les majors ont commencé à s'y intéresser ...)
    Allez, encore un exemple frappant montrant le pouvoir de décision des majors : le dernier film de Michael Moore.
    Il a été plébiscité par les médias, récompensé d'une palme d'or au festival de Cannes, et pourtant, le public le plus concerné par ce film ne pourra pas en jouir convenablement car le major qui possède la boîte de production s'oppose à sa distribution aux Etats-Unis, sous l'effet d'une pression politique assez critiquable. Dans cette exemple, c'est carrément la liberté d'expression qui est mise en péril par les majors (sans major, la boîte de production serait beaucoup plus libre dans ses décisions).
  72. bargio a dit (le 6 August 2004 à 22h59)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    Tu me sors à toute les sauces la diversité par si, la pleiade d'artistes inconnus qui sont géniaux par là, etc... et ensuite tu me sors les beatles qui ont vendus 1 milliard de disques sur une période où les gens achetaient moins de disques qu'aujourd'hui. J'appelle pas ça de la diversité, les gens n'avaient pas 100 albums de 80 artistes différents comme maintenant. Du moins, c'est moins courant qu'aujourd'hui !
    Super, donc là tu nous dis que la quantité est mieux que la qualité... Et en plus tu raisonnes en absolu et pas en relatif... enfin passons...

    Citation:
    Ce que tu refuses de comprendre c'est qu'il y a deux musiques. Celle qu'on écoute attentivement et celle qui nous divertit.
    Je sais très bien qu'il y a deux musiques : celle qui est la "vraie" musique, au risque que tu n'aimes pas le mot "vraie", et la musique industrielle.

    Et je suis désolé mais la musique qu'on écoute comme tu dis peut être très divertissante. Un bon Bitter End de Placebo, ça dépote, ça déchire, c'est violent, c'est jouissif, c'est immédiat, mais c'est sincère et pas industriel...
    Un exemple parmi tant d'autre...

    Seb
  73. mustang89 a dit (le 7 August 2004 à 08h54)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    ...
    J'appelle pas ça de la diversité, les gens n'avaient pas 100 albums de 80 artistes différents comme maintenant. Du moins, c'est moins courant qu'aujourd'hui !
    squall, je ne connais pas ton age (c'est pas écrit dans ton pseudo), mais même moi qui était encore au berceau à l'époque des beatles, je peux t'AFFIRMER qu'il y avait bien plus de choix dans les années 60 qu'aujourd'hui? certes il ne fallait compter en albums, mais en 45 tours vynil qui était joués presque partout avec des mange-disques à piles (l'ancêtre du baladeur).


    Citation:
    Originellement posté par squall
    Voilà cété le dernier pour la route tchao
    bonnes vacances

    Citation:
    Originellement posté par Matt
    Je pense au contraire (et par expérience personnelle) qu'on est assez représentatif de la génération des gens qui ont entre 20 et 25 ans, mais les majors produisent surtout de la musique pour la génération des 10-15 ans, bien plus facile à embobiner avec de la musique de mauvaise qualité .....
    ......il n'a pas besoin de 10 s pour comprendre qu'il a plombé l'ambiance et pour changer tout de suite de disque ...
    je te rassure Matt, c'est la même chose pour les vieux de 35 à 50 ans.

    par contre pour les 10-15 ans ils sont tous intoxiqués par les miaiseries qui passent à la radio et à la télé ; je le sais, je bats tous les soirs pour récupérer la télé monopolisée par ma gamine de 13 ans
  74. Matt a dit (le 8 August 2004 à 15h24)
    Tiens, pour voir à quel point les artistes non commerciaux sont plus populaires qu'on voudrait nous le faire croire, j'ai fait des petites recherches sur la mule et un relevé du nombre de sources :
    Artistes francophones :
    - album de Jenifer : 309
    - intégrale de Renaud : 249
    - intégrale de Tryo : 218
    - album Carla Bruni : 212
    - compil Delerm/Bénabar ... : 176
    - album de Mickey 3D : 175
    - album d'Elodie : 173
    - album de Yann Tiersen : 165
    - album de Superbus : 157
    - intégrale de Brassens : 153
    - intégrale Louise Attaque / Tarmac : 142
    - intégrale de Brel : 135
    - intégrale de Bénabar : 130
    - album de Vincent Delerm : 98
    - intégrale de Marcel et son orchestre : 81
    - intégrale de Thomas Fersen : 41
    - album de Merzhin : 35
    - album de Nolwen : 32
    - album des L5 : 18
    - album de Jean Pascal : 4
    - album des What 4 : 0
    - album des 2 Be 3 : 0
    - album de Loana : 0 (premier résultat : Loana and Jean having sex.avi, 72)
    - album de Wazou : 0
    - album de Larusso : 0 (premier résultat : Tu.Pourriras.(Super.Méga.Parodie.De.Larusso).mp3, 55)


    Artistes anglophones :
    - album de Diana Krall : 474
    - intégrale de Madonna : 323
    - intégrale de Britney Spears : 269
    - intégrale Deep Purple : 253
    - intégrale Genesis : 253
    - intégrale des Beatles : 243
    - intégrale de Simon & Garfunkel : 171
    - intégrale des Spice Girls : 104
    - album de Shivaree : 98
    - best of Led Zepplin : 57
    - album des Worlds Appart : 0

    Bref, même s'ils n'ont aucune valeur statistique, ces chiffres peuvent largement laisser supposer que de nombreux artistes restés dans l'ombre des star ac & cie sont malgré tout très populaires, et en distribuant un peu plus leurs disques les ventes pourraient peut-être se relancer ... On remarquera aussi la très faible durée de vie des artistes préfabriqués (à l'exception notable de Jenifer), puisque 5 d'entre eux ont déjà disparus en quelques années ...
    Dans les deux classements, on trouve en bonne position des artistes quasiment inconnus du grand public (en particulier Diana Krall et Yann Tieresen), tandis que les stars d'il y a 20 ans occupent encore des places enviables.

    Messieurs les majors, il ne tient donc qu'à vous de relancer les ventes en nous vendant des disques de vrais artistes et pas des daubes commerciales.

    EDIT : autre phénomène remarquable, pour les artistes commerciaux on trouve beaucoup de sources pour un ou deux titres (ceux qu'on entend à la radio), les autres (et donc les albums complets) étant loin derrière, alors que pour les artistes "normaux", on trouve souvent l'album ou même l'intégrale dans les premiers résultats, preuve à mon avis qu'ils ont un catalogue de bien meilleure qualité que les autres.
  75. squall a dit (le 8 August 2004 à 16h53)
    Je sais pas comment tu t'es débrouillé pour faire tes stats. Mais si tu prend TOUTES les sources, ca fait bien plus. Et si tu essayes les films, tu as toutes les nouveautés et les blockbuster à plus de 1000 voire 3000 sources. De plus, si tu tapes le nom d'un artiste quand il sort son nouvel album il a plus de soures qu'en temps normal.

    My 2 cents.
  76. Matt a dit (le 8 August 2004 à 18h43)
    "Mais si tu prend TOUTES les sources, ca fait bien plus."

    >> J'ai pris les sources pour l'album (ou l'intégrale si disponible). Il est vrai qu'il y a aussi beaucoup de gens qui ont des titres isolés (ce que j'ai précisé en fin de mon message, peut-être n'a tu pas daigné le lire en entier ...), mais ces gens ne sont pas forcément des gens qui apprécient vraiment l'artiste, puisque justement ils n'ont qu'un titre.

    "De plus, si tu tapes le nom d'un artiste quand il sort son nouvel album il a plus de soures qu'en temps normal."

    >> Ce qui explique la première place d'une Star Ac, alors que les 5 suivants n'ont pas sorti d'album dans les 6 derniers mois ... D'ailleurs, globalement, dans mon classement, à part les pouffes de la star ac, tous les premiers n'ont pas sorti d'album très récemment ... Donc en fait, le vrai classement doit encore plus être en faveur des artistes "normaux".

    "Et si tu essayes les films, tu as toutes les nouveautés et les blockbuster à plus de 1000 voire 3000 sources."

    >> Oui, mais au bout d'un an on ne trouve presque plus la plupart d'entre eux, alors que les vrais chef d'oeuvre du cinéma restent : La vie est belle de Roberto Benigni est encore à plus de 200 sources, alors que Taxi 1, bien plus médiatique et à peu près aussi agé n'est plus qu'à 100, The Hours, boudé par les médias est à plus de 200, alors que le médiatique Minority Report atteint seulement 1000 (bon OK, c'est 5 fois plus, mais le rapport des entrées en salle est plutôt de l'ordre de 20 ...).
    On trouve même les versions remasterisées des Charlie Chaplin ou Le Grand Bleu, alors que Jurrassik Park est déjà presque devenu introuvable ...

    Bref, on voit bien que toutes les "oeuvres" commerciales qu'on nous fait bouffer actuellement ont une durée de vie très courte et sombrent rapidement dans l'oubli alors que les chef d'oeuvre du passé (et du présent ...) subsistent.
  77. Fred a dit (le 8 August 2004 à 19h28)
    Euh ... Diana Krall profite tout de même d'une bonne présence médiatique et Yann Tieresen est notamment connu grâce à la BO d'Amelie Poulain. Ensuite, le nombre de sources n'est pas forcément le reflet du traffic : si tel album est une grosse daube, je l'efface de mon DD et je ne le partage plus, par contre s'il est bon il restera sur le disque dur.

    Quand aux "intégrales", les artistes commerciaux n'en ont tout simplement pas, puisque leur carrière se limite à un ou deux albums complètement creux ! En ce qui concerne les titres, peut-être que plusieurs utilisateurs téléchargent quelques titres pour savoir si l'album est bon, puis ils vont acheter l'album sans le télécharger ... ou alors c'est pour des compilations.

    Pour ce qui est des "merdes commerciales", je suis parfaitement d'accord avec toi, mais il y en a eu de tous temps et, heureusement, il reste des productions de qualité (malheureusement minoritaires). Ce qui est révoltant, c'est la manière dont les maisons de disques tentent de s'accaparer tous les styles de musique et de produire du préfabriqué en s'inspirant vaguement d'artistes qui ont cartonné et en y mêlant un style jeun'z et en grossissant affreusement les traits pour faire plus "lyrique" et soit disant faire resortir les performances du chanteur. Il n'y a qu'à écouter les albums de la Star Ac' et lire Télé 7 Jours pour s'en convaincre, c'est vraiment pitoyable ...
  78. squall a dit (le 8 August 2004 à 20h31)
    +1 Avec ce que tu as dis Matt. Sauf que je vois pas ce que tu essayes de prouver.... que les gens utilisant eMule aiment bien partager les films que tu trouves "non-commerciaux" ? Ben c'est cool tu as trouvé un logiciel pour pirater tranquille :bandit:

    Citation:
    >> Oui, mais au bout d'un an on ne trouve presque plus la plupart d'entre eux, alors que les vrais chef d'oeuvre du cinéma restent : La vie est belle de Roberto Benigni est encore à plus de 200 sources, alors que Taxi 1, bien plus médiatique et à peu près aussi agé n'est plus qu'à 100, The Hours, boudé par les médias est à plus de 200, alors que le médiatique Minority Report atteint seulement 1000 (bon OK, c'est 5 fois plus, mais le rapport des entrées en salle est plutôt de l'ordre de 20 ...).
    On trouve même les versions remasterisées des Charlie Chaplin ou Le Grand Bleu, alors que Jurrassik Park est déjà presque devenu introuvable ...
    Ca conforte ce que j'ai dit. Ya les musiques/films divertissantes, qu'on regarde/écoute pour profiter de l'instant. Et ya le reste moins populaire, qu'on regarde/écoute parce que c'est de l'art et c'est juste beau.

    Donc on a besoin de majors pour nous divertir (on a tous des conneries sur nos DD ou dans notre CDtèque qui sont juste sympa qq semaines) et d'artistes moins commerciaux pour nous faire aimer la musique et le cinéma.
  79. mustang89 a dit (le 9 August 2004 à 10h40)
    en plein dans le sujet ; M6 a rediffusé hier soir un reportage sur le piratage Internet (originellement en octobre 2003) où on a ré-appris que les artistes ne gagnent presque rien (bourde de journalistes) :

    exemple : Diams ne gagne QUE 0.30 € sur un single vendu pourtant plus de 5 €
    où passe le reste ? allez on va donner encore 0.30 € pour le distributeur/transporteur, 1 € pour les musiciens (et je pense être large), 0.05 € pour le support et le boîtage, ce qui fait qu'il ne reste malheureusement seulement 3.35 € pour la major (allez faites un bon geste : envoyez-lui une boîte de mouchoirs )
    Et encore Diams n'est pas un produit jetable style Star'Ac ou Popstars, je n'ose imaginer leur maigre aumône
  80. Matt a dit (le 9 August 2004 à 11h07)
    "Sauf que je vois pas ce que tu essayes de prouver...."

    >> J'essaye de te prouver que contrairement à ce que tu disais, si les gens achètent que de la Star Ac, c'est pas parce qu'ils aiment que ça, mais plutôt parce qu'on ne leur propose que ça, et que donc si les majors daignaient nous proposer autre chose, les ventes augmenteraient probablement.

    "Et ya le reste moins populaire"

    >> Moins populaire, c'est vite dit ... Je suis sûr qu'il y a en France bien plus d'amateurs de Brassens et des Beatles que de Jenifer et Britney Spears ...

    "Donc on a besoin de majors pour nous divertir (on a tous des conneries sur nos DD ou dans notre CDtèque qui sont juste sympa qq semaines) et d'artistes moins commerciaux pour nous faire aimer la musique et le cinéma."

    >> Tout a fait, mais le problème c'est que les majors sont en train d'étouffer complètement ces artistes moins commerciaux car ils refusent de les produire.
    Avant, il produisaient "tout", et compensait les pertes sur certains artistes par les bénéfices sur d'autres. Maintenant ils ne produisent quasiment plus que les artistes qui génèrent du bénéfice, donc ne jouent plus du tout le rôle qui est normalement le leur (c'est à dire permettre au plus grand nombre de profiter d'un large choix musical).

    "on a tous des conneries sur nos DD ou dans notre CDtèque qui sont juste sympa qq semaines"

    >> Sur le DD, à la rigueur, mais surtout pas dans la CDthèque ... J'suis pas assez con pour mettre 20€ dans un CD que je vais jeter après l'avoir écouté une fois ...
  81. squall a dit (le 9 August 2004 à 12h44)
    Citation:
    mais plutôt parce qu'on ne leur propose que ça, et que donc si les majors daignaient nous proposer autre chose, les ventes augmenteraient probablement
    Pas d'accord. Les études de marchés ils en ont fait et si ils pouvaient augmenter leurs ventes, ils le feraient. SI tu te crois plus fort qu'eux en prévision des ventes, envois leur ton CV !
    Citation:
    >> Moins populaire, c'est vite dit ... Je suis sûr qu'il y a en France bien plus d'amateurs de Brassens et des Beatles que de Jenifer et Britney Spears ...
    LOL j'espère bien... mais les artistes exceptionnels ne rentrent pas dans notre classement "divertissant" et "non-commercial". C'est une 3ème catégorie qui met presque tout le monde d'accord.
    Citation:
    mais surtout pas dans la CDthèque
    Quand j'étais ado j'achetais plein de single de merde. Par contre il était bien moins cher qu'aujourd'hui (4€ contre 7€).
  82. Cougar a dit (le 9 August 2004 à 13h09)
    Justemment on a l'impression que les Majors sont pas très doués dans la vente de disques

    Le but est de faire un max de pognon, en vendant un CD à 100 000 exemplaire on s'en fait qu'un tout petit peu, si tu le vends à 1 millions tout de suite ça interesse les investisseurs.
    Comme le dit Matt on est passé d'un système où les grosses machines commerciales à la britney & co compensaient les ventes "à perte" des petites productions...à un système où l'ont produit et vend et que grosses machines commerciales dans le but de se faire un max de blé (ce qui est l'interêt unique des Majors finalement).

    Résultat, le public est saturé, les budgets des loisirs sont de plus en plus diversifiés (dvd, jeux vidéos, cd...) et les Majors ne vendent plus.

    On peut un peu comparer ça au phénomène boys band, pendant 10 ans on nous a vendu que de ça, ça a rapporté beaucoup de pognon, puis d'un coups, plus rien, le public n'en voulait plus...ça se vendait moins bien...donc les Majors ont arrêtés, et heureusement que britney et ses ami(e)s était là pour prendre le relais et assurer les bénéfices
  83. Matt a dit (le 9 August 2004 à 13h45)
    "Les études de marchés ils en ont fait et si ils pouvaient augmenter leurs ventes, ils le feraient."

    >> Ils ont fait des études de marché leur montrant qu'en augmentant les ventes grâce à une meilleure diversification, ils diminueraient les bénéfs (qui resteraient quand même assez collausaux ...), et c'est uniquement pour ça qu'ils ne diversifient pas. Il coûte plus cher de vendre 1000 fois 10 produits que d'en vendre 8000 fois 1 seul au même prix ...
  84. squall a dit (le 9 August 2004 à 14h42)
    Tu ne retiens pas ce que j'ai dit plus haut. Produire un artiste aujourd'hui coute cher :
    -production musicale : ingénieurs, musiciens, studio
    -clip vidéo
    -cout des médias : single, albums, pochettes, envois aux journalistes
    -cout des passages tv et radio
    -pub diverses : de l'affichette à la pub sur TF1
    -etc etc
    Lorsqu'un artiste vient les voir c'est parcequ'il veut tout ça. Il envoie pas sa copie à Universal pour qu'il lui file 10 000€ pour se payer un CD master. Il sait très bien quel genre d'artistes ils produisent.

    Et puis comment expliquer qu'une société produirait arbitrairement des artistes tout en sachant qu'elle va perdre de l'argent dessus. Bien sur ya des impondérables, des succès inattendus et des flops suprises. Mais selon quelle règle, ils se diraient : "aller on produit ce groupe, ils en vendront pas 1000 mais c'est de l'art". C'est super subjectif. Je pense que ça, c'est le rôle des petits producteurs qui sont spécialisés dans certains genres de musiques et sont passionnés par ce domaine particulier.
  85. $c@r a dit (le 9 August 2004 à 14h47)
    Je suis content que le débat est repris.
    En discutant autour de moi, je me suis apperçu d'une chose (malheureusement pas nouvelles) : tant que dans le monde des personnes voudront se faire un max de thunes en très peut de temps et à moindre coùt alors, on aura jamais de qualité.
    Et cela marche pour tous les domaines mais c'est dans la musique que les producteur s'en cache le moins (les termes : "Star Academy","Popstar",...)

    EDIT:
    squall>>" -clip vidéo
    -cout des médias : single
    -cout des passages tv et radio
    -pub diverses : de l'affichette à la pub sur TF1"

    Tu peut résumer tout cela en un terme : pub pour vendre plus et pour mattraquer.

    "-cout des médias : albums, pochettes, envois aux journalistes"
    Comme la dit mustang89 : 0.05 €
    Quand tu tiens une maison de disque, tu n'achète pas les cds en spindle de 100 chez les chinois.
  86. Cougar a dit (le 9 August 2004 à 14h57)
    J'estime que des groupes comme les Majors se doivent de produire les petits artistes pour JUSTIFIER leurs marges collossalles et les pressions exercés sur les gouvernements pour établir des taxes et des lois en leur faveur.

    Alors c'est sûr, on peut difficillement obligé une société à vendre des produits...mais quand cette même société est en manque de bénéfice, elle a pas à faire voter des lois pour compenser leurs pertes.

    Puis on voit bien comment ça se passe maintenant, pas de diversité = pas de vente...et malheureusement les petits producteurs ont bien du mal à respirer avec toutes ces Majors en position de monopole qui s'arrange allègrement entre elles pour assurer leur domination du marché.
  87. Matt a dit (le 9 August 2004 à 15h00)
    "Je pense que ça, c'est le rôle des petits producteurs qui sont spécialisés dans certains genres de musiques et sont passionnés par ce domaine particulier."

    >> Mais alors là il y a un gros problème : dans la mesure ou les petits artistes ne peuvent quasiment être produit qu'à perte, si certains producteurs se cantonnent à ces artistes, ils ne peuvent pas survivre. Et c'est bien ça qui a tué les petits producteurs : les majors raflent à coups de gros chèques tous les contrats juteux, et donc les petits producteurs finissent par mettre la clé sous la porte faute de rentrées d'argent suffisantes pour survivre.

    Et dans d'autres milieux, la production à pertes (ou du moins sans bénéfices) en compensant par des revenus sur un autres produit est très courante : les fabricants de consoles ne font pas de marges sur le hardware (il se ratrappent avec les royalties sur les jeux), Microsoft ne fait que très peu de bénéfice sur les Windows grand public (mais développe des logiciels et services nécessitant Windows ...). Et il y a encore quelques années, la production artistique fonctionnait également très bien sur ce principe, et depuis que les majors ont vraiment pris le contrôle, les ventes ne cessent de baisser. M'enfin faut voir le bon côté des choses : peut-être que le jour où les majors ne ferront plus recette ils commenceront à laisser des parts du gâteau aux autres producteurs.
  88. bargio a dit (le 9 August 2004 à 15h13)
    Citation:
    Tu ne retiens pas ce que j'ai dit plus haut. Produire un artiste aujourd'hui coute cher :
    Taratata !!!! Avec les marges qu'ils se font, ça coute pas cher. D'autant que tout le monde est plutôt de méche entre les télés, les majors, les radios et les distributeurs... Ça coute d'autant moins qu'ils prennent un artiste kleenex et qu'ils leur font chanter des reprises... Ça rapporte x fois la mise...

    Citation:
    Lorsqu'un artiste vient les voir c'est parcequ'il veut tout ça. Il envoie pas sa copie à Universal pour qu'il lui file 10 000€ pour se payer un CD master. Il sait très bien quel genre d'artistes ils produisent.
    Si seulement. Mais non ! Tu n'as AUCUNE chance aujourd'hui en envoyant ta copie à Universal d'être ne serait ce qu'écouté... C'est universal qui va chercher à la base un nouveau pigeon à qui il va promettre paillettes, gloire et podium, qui lui donne un micro, lui apprends trois pas de danse et hop... D'ailleurs c'est pour cela qu'il y a des cours de danse dans popstar et star academy. Vois t'on Goldman, McCartney, Bowie, Souchon, Zazie, Kate Bush, Gabriel ou Thom Yorke (Radiohead) danser sur scène ??? Non... la bonne blague...

    Citation:
    Et puis comment expliquer qu'une société produirait arbitrairement des artistes tout en sachant qu'elle va perdre de l'argent dessus.
    Ça s'appelle un investissement sur le long terme. Crois tu qu'il y a une société, dans n'importe quel domaine, qui est crée aujourd'hui en France et qui sera bénéficiaire à l'issu de son premier exercice fiscal ? Non. Il faut investir, travailler, prendre des risques pour avoir des retours. Ça ne tombe pas tout cuît. Et c'est ce qui explique que les majors commencent sérieusement à se casser la gueule. Parce qu'elles se reposent sur leurs lauriers...

    Citation:
    Mais selon quelle règle, ils se diraient : "aller on produit ce groupe, ils en vendront pas 1000 mais c'est de l'art".
    Ton raisonnement est faussé : il devrait être "on produit ce groupe... on sait qu'ils ne vont pas vendre beaucoup au début, mais on soupçonne un potentiel immense... laissons leur le temps de s'installer dans le paysage musical français et de percer..."

    Seb
  89. Fred a dit (le 9 August 2004 à 20h22)
    On demande pas non plus aux grandes maisons de disques de faire les bons samaritains, après tout ça reste du business, ce qui me dérange c'est d'abord le peu de maisons de disques d'ampleur (comprenez : dont les disques sont dispo chez Fnac & Virgin) et ensuite leur tendance à ne plus produire des artistes qui ont un véritable fond mais des artistes formatés. Ca ne date pas d'hier, mais aujourd'hui c'est toute la production qui est étouffée, et à part quelques valeurs sûres on n'entend plus rien de correct aujourd'hui. Et la radio grand public est devenue inécoutable ... ou se replie sur des anciennes références. Après faut pas venir se plaindre qu'on n'achète pas de disques ...
  90. squall a dit (le 9 August 2004 à 21h44)
    Citation:
    Matt : Tu peut résumer tout cela en un terme : pub pour vendre plus et pour mattraquer.
    Non je suis pas d'accord, un bon clip c'est agréable à voir en plus de sa zik préféré. Et on peur voir la chanteuse ou le chanteur, moi j'aime bcp. On va pas revenir au temps des 72t et des photos noir et blanc aussi...
    Citation:
    "-cout des médias : albums, pochettes, envois aux journalistes"
    Comme la dit mustang89 : 0.05
    Aller hop encore des conneries. Un petit booklet, des photos dedans (faut bien les faire ces photos), parfois on a des pochettes en carton plus classes. Ca coute pas 5 cents. Avec les taxes, on doit être entre 1 et 3€.
    Citation:
    Microsoft ne fait que très peu de bénéfice sur les Windows grand public
    HAHAHAHAH parle pas de trucs que tu connais pas. Oula, Matt, c'est une groose connerie que tu nous sors là. C'est dommage, tous tes posts sont bien argumentés mais là... ^_^.
    Citation:
    Et il y a encore quelques années, la production artistique fonctionnait également très bien sur ce principe, et depuis que les majors ont vraiment pris le contrôle, les ventes ne cessent de baisser.
    Aller hop 2 poids 2 mesures. Quand on dit que les ventes baissent, les gens qui pensent comme toi argumentent : "mais nan 2002 était exceptionnel 2003 est très bon et reste meilleur que 2001 et bla bla bla". Et maintenant tu viens justifier la chute vertigineuse des ventes (tiens finalement ça baisse alors ?) parceque les majors sont des pilleurs. La vérité c'est que les ventes baissent mais restent à des niveaux jamais atteint dans le passé. De plus, il faut rajouter les ventes de DVD et produits dérivés qui n'existaint pas dans le passé. Bref, ça baisse certainement pas et encore moi pour la raison que tu invoques Matt.
    Citation:
    Bargio : Ton raisonnement est faussé : il devrait être "on produit ce groupe... on sait qu'ils ne vont pas vendre beaucoup au début, mais on soupçonne un potentiel immense... laissons leur le temps de s'installer dans le paysage musical français et de percer..."
    Donc si ce groupe est produit par des plus petits, ils (ces petites maisons de disques) se feront bcp de pognon à terme ? Donc tu reconnais que si ce sont les petites structures qui produisent des artistes "non-commerciaux" c'est plutot bénéfique ?
    Va falloir choisir.
    Citation:
    Crois tu qu'il y a une société, dans n'importe quel domaine, qui est crée aujourd'hui en France et qui sera bénéficiaire à l'issu de son premier exercice fiscal ?
    Tu es peut être un bon artiste, mais tu es pas un bon financier ! Un artiste est un "actif" ou "asset" en anglais. La société c'est la maison de disque. L'artiste est un projet, un bien intangible qui se transforme petit à petit en revenus. Il existe peu de société bénéficiaires au bout d'un an, mais il existe des tas de projets/investissement qui le sont.
    Citation:
    Taratata !!!! Avec les marges qu'ils se font, ça coute pas cher.
    C'est bien ce que je dis, si ça rapportait pas ils ne les choiraient pas comme ils le font. Quand on est artiste faut savoir ce qu'on veut, être une star ou vivre sa passion ?

    Citation:
    Bargio : Ça coute d'autant moins qu'ils prennent un artiste kleenex et qu'ils leur font chanter des reprises... Ça rapporte x fois la mise...
    Citation:
    Fred : aujourd'hui c'est toute la production qui est étouffée, et à part quelques valeurs sûres on n'entend plus rien de correct aujourd'hui. Et la radio grand public est devenue inécoutable ... ou se replie sur des anciennes références. Après faut pas venir se plaindre qu'on n'achète pas de disques ...
    Entièrement d'accord avec vous deux, ici !
    Pourtant, ça ne m'empeche pas de découvrir des trucs qui passent peu à la radio/tv voire qui ne passe pas du tout. Autre contre exemple : le jazz et le classique.
  91. squall a dit (le 9 August 2004 à 21h44)
    Putain, c'est ignoble mon post au dessus ! Mes excuses messieurs !
  92. Cougar a dit (le 9 August 2004 à 22h57)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    Donc si ce groupe est produit par des plus petits, ils (ces petites maisons de disques) se feront bcp de pognon à terme ? Donc tu reconnais que si ce sont les petites structures qui produisent des artistes "non-commerciaux" c'est plutot bénéfique ?
    Seul problème pour produire les petits artistes qui vendront pas tout de suite : l'argent.
    En effet, si on demande à une maison de disque d'investir une grande partie de ses ressources dans un artiste avec un risque de faire un flop et de tout perdre...jamais elle prendra le risque de produire cet artiste.

    Par contre, si cette même maison de disque se fait beaucoup de pognon avec des valeurs sûres (on va dire britney, madona & co), elle peut se permettre d'investir sur un artiste, qui dans un premier temps lui coûtera plus qu'il n'en raportera...mais qui à long terme, deviendra une de ces "valeurs sûres", et comme tout les artistes ne deviennent pas des stars, il faut en produire beaucoup de petit pour espérer en trouver un "gros".

    Mais comme la tendance actuelle est à la production des "gros", aucun "petit" ne peut sortir du lot et se démarquer...et comme tout les "gros" sont en contrat avec les 5 Majors qui dominement l'ensemble du marché...et que l'argent domine le monde...les petits producteurs ne peuvent pas se permettre de perdre de l'argent pendant 5 ans...pour peut être tout perdre à la fin...donc en clair, les petits producteurs ne peuvent pas éxister (qui investirait dans le Titanic ?).

    Enfin n'oublions pas que pour les Majors, officiellement, ce n'est pas ce phénomène qui est responsable de la diminution des ventes...mais le P2P.

    Donc oui les ventes ont beaucoup augmentées ces dernières années, oui elle ont baissées par rapport à 2002, oui le monde est dans une sorte de rescession économique, oui les foyers achètent d'autres support comme les DVD...mais je rappelle à toute la salle, que pour les 5 grands, aucuns de ses phénomènes est une "probable cause" de la chute des ventes...et c'est là qu'on se dit que ses sociétés vont droit dans le mur.
  93. Matt a dit (le 9 August 2004 à 23h07)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    Non je suis pas d'accord, un bon clip c'est agréable à voir en plus de sa zik préféré. Et on peur voir la chanteuse ou le chanteur, moi j'aime bcp.
    >> Forcément, c'est fait pour attirer le mâle de base : une grosse pair de silicone dans un soutien-gorge trop petit et de préférence mouillée ...

    "Aller hop encore des conneries. Un petit booklet, des photos dedans (faut bien les faire ces photos), parfois on a des pochettes en carton plus classes. Ca coute pas 5 cents. Avec les taxes, on doit être entre 1 et 3€."

    >> Hum ... 5 cents peut-être pas. Mais pas plus de 1€, et sans doute moins (je te rappelle qu'on peut acheter un CD vierge (bien plus cher à produire qu'un CD frappé) avec sa boîte pour une 10aine de centimes, et là dessus y a encore la marge du fabricant, de l'importateur, du grossiste et du revendeur ...

    "HAHAHAHAH parle pas de trucs que tu connais pas. Oula, Matt, c'est une groose connerie que tu nous sors là. C'est dommage, tous tes posts sont bien argumentés mais là... ^_^."

    >> J'ai eu l'occasion de discuter avec un responsable de chez Microsoft France lors d'une conférence dans mon école, et j'ai eu des chiffres qui vont te surprendre : Windows en version grand public, c'est environ 2% des bénéfices de Microsoft France, alors que les produits pour entreprise (nottament Office) représentent bien plus de 50% du chiffre. C'est relativement logique, puisque déjà, une part non négligeable des particuliers utilisent une version pirate de Windows, et parmi ceux qui ont une version officielle, les 3/4 ont une version OEM, que Microsoft vend entre 20 et 50€ aux constructeurs de PC ... Une broutille face à Office qui se vend à plusieurs centaines d'euros, ou même un bête jeu vendu 60€. Sans compter qu'un système d'exploitation aussi complexe que Windows coûte bien plus cher à développer qu'un Word ou un Age Of Empires ...

    "Aller hop 2 poids 2 mesures. Quand on dit que les ventes baissent, les gens qui pensent comme toi argumentent : "mais nan 2002 était exceptionnel 2003 est très bon et reste meilleur que 2001 et bla bla bla". Et maintenant tu viens justifier la chute vertigineuse des ventes (tiens finalement ça baisse alors ?) parceque les majors sont des pilleurs. La vérité c'est que les ventes baissent mais restent à des niveaux jamais atteint dans le passé. De plus, il faut rajouter les ventes de DVD et produits dérivés qui n'existaint pas dans le passé. Bref, ça baisse certainement pas et encore moi pour la raison que tu invoques Matt."

    >> Les ventes de CD ont effectivement augmenté, grâce aux records de vente des daubes commerciales. Mais si tu prends les ventes des artistes "normaux", elles se sont écroulées car ses artistes ne se trouvent presque plus en France (perso ça fait un certain temps que j'achète tous mes CD audio sur le net étranger car chez nous ils sont soit introuvables soit hors de prix).

    "Donc si ce groupe est produit par des plus petits, ils (ces petites maisons de disques) se feront bcp de pognon à terme ? Donc tu reconnais que si ce sont les petites structures qui produisent des artistes "non-commerciaux" c'est plutot bénéfique ?"

    >> Ils pourraient faire du bénéfice à terme, mais leur situation est trop précaire pour pouvoir encaisser les pertes du début, car dès qu'un artiste est rentable ils se le font prendre par une major.

    "L'artiste est un projet, un bien intangible qui se transforme petit à petit en revenus."

    >> C'est bien ça le problème : on ne considère plus l'artiste comme une personne, mais comme un objet qu'on peut acheter, vendre et manipuler à sa guise ...

    "le jazz et le classique"

    >> Si le jazz et le classique sont encore produits, la raison est simple : il n'y a plus de droit d'auteurs (juste quelques droits minimes pour les interprêtes, et encore, c'est pas toujours le cas), donc ils ne coûtent rien.

    "Putain, c'est ignoble mon post au dessus ! Mes excuses messieurs !"

    >> Pas plus ignoble que le comportement des majors ...
  94. squall a dit (le 9 August 2004 à 23h40)
    Cougar >> je viens de penser à un truc. Non à 2 trucs.

    N'est-ce pas aussi la faute des artistes qui n'hésitent plus à changer de maison de disques pour la moindre embrouille (souvent des affaires de pesonnes) ?
    N'est-ce pas aussi la faute des consommateurs qui n'hésitent plus à switcher d'un artiste à un autre ? Je suis bete de pas y avoir pensé plus tot, mais les gens aiment bien ça voir des nouvelles tetes. Ca confirme ce que je pensait, ils veulent du jetable on leur sert du jetable.

    Cougar >> ok pour le 1€ TTC pour un truc très standart. Donc dès qu'on sort de ça, c'est beaucoup plus car on ne bénéficie plus des volumes de prod. importants. Je te fait remarquer qu'en France, on est un des pays ou les CD sont les plus chers. Aux USA on trouve des nouveautés à 10$. Et presque tous les CD sont à moins de 15$...

    Citation:
    >> C'est bien ça le problème : on ne considère plus l'artiste comme une personne, mais comme un objet qu'on peut acheter, vendre et manipuler à sa guise ...
    Va bien falloir que t'y fasses. Jusqu'à preuve du contraire, la musique et le cinéma ne sont pas nationalisés et sont produits par des entreprises. Si tu veux batir un modèle nationaliste, je t'écoute.... mais je crains le pire.

    Pour MS france, tu peux me confirmer le prix de 20 à 50€ en OEM ? moi j'avais entendu 60€ HT en multi-licence et autour de 100€ en mono-licence. Mais surement que les Dell et HP ont des prix super bas !

    Par contre pour les marges sur Windows, je confirme ce que j'ai dit. Les stats officielles de MS montrent que la grosse majorité de leurs bénéfices proviennt des licences Windows et Office. Les services aux entreprises, les autres logiciels et MSN gagnent très peu mais ne sont pas déficitaires. La branche Xbox est la seule à perdre du pognon.
  95. Cougar a dit (le 9 August 2004 à 23h56)
    En même temps, la façon dont fonctionne les Majors actuellement a plus l'air de tellement marcher...donc bon, quelque part, y a des efforts à faire...plus du côté des Majors que des consomateurs.
    Les gens aiment découvrir de nouvelles choses, mais certainement pas écouter la même chanson chanter par quelqu'un d'autre.

    Le stars changent de maison de disque pour gagner encore plus de pognon, et les autres en change pour espérer trouver une maison de disque qui mettra plus en valeur leur cd que celui de la star ac par exemple...
    Le problème c'est que les gens qui veulent du jettable...sont des jeunes, qui dit jeune, dit peu de moyen et avec tout les autres médias...le cd fait pâle figure, donc le jetable ça a marché et ça marchera encore un petit peu...mais kodak est pas devenu ce qu'elle est en vendant des appareils photo jetable

    Puis bon, comparer le prix des CD avec les USA, c'est un peu facile, la situation économique est pas la même, inflation ou pas, etc, il suffit pas de convertir le $ en € pour savoir combien coûte réellement un CD dans un pays.

    Puis au niveau du prix des cds...ça doit pas coûter bien cher d'en produire un si on se passe des spots de pubs aux heures de grandes audiences...

    Enfin supposons que si...que ça coute cher, n'existerait-il pas un média permettant de diffuser un large contenu d'informations à faible coût et dans le monde entier ?

    Internet est là, ou l'Internet comme on aime à l'appeller, mais à 1€ le morceau...alors que le prix pourrait être au moins divisé par 4...(comme le prix des CDS d'ailleurs).
  96. Matt a dit (le 10 August 2004 à 00h06)
    Citation:
    Originellement posté par squall
    Pour MS france, tu peux me confirmer le prix de 20 à 50€ en OEM ? moi j'avais entendu 60€ HT en multi-licence et autour de 100€ en mono-licence. Mais surement que les Dell et HP ont des prix super bas !
    >> Ca c'est les prix auxquels le revendeur vend les version OEM à l'utilisateur final, avec sa marge et la TVA. Et en plus, le petit revendeur paye encore extrêmement cher par rapport au gros fabricant de PC (et c'est eux qui représentent le plus gros des ventes), qui achètent les licences par 10 ou 100 000.
    Tu as ici un petit aperçu des tarifs de licence de gros pour les clients Microsoft normaux (entreprises et institutions), qui sont sans doute encore des tarifs bien plus élevés que les tarifs en OEM : http://www.microsoft.com/france/part...ms/default.asp
    On y trouve Windows XP PRO à partir de 77€, alors je te laisse imaginer le prix de la version Home en OEM ...
    Les tarifs de Microsoft sur l'OEM ne sont pas fait pour faire du chiffre, mais pour inciter les constructeurs à distribuer Windows avec leurs PC.

    "la grosse majorité de leurs bénéfices proviennt des licences Windows et Office"

    >> Oui, mais tous Windows confondus. Voilà les chiffres (en % du bénéfice) qu'on nous avait donné pendant la conférence (en octobre 2003) :
    Windows grand public : 2%
    Jeux : 5%
    X-Box (hardware et royalties sur les jeux) : 5% (note : Microsoft perd de l'argent sur le hard mais se ratrappe avec les royalties)
    Autres produits grand public (Money, Encarta) : 8%
    Office : 42%
    Windows entreprises : 20%
    Autres produits entreprises : 18%
    Ce chiffres ne portent de plus que sur les ventes de licences, et pas sur tous les services complémentaires (quasiment inexistants pour les particuliers, mais plutôt nombreux pour les entreprises)
  97. Fred a dit (le 10 August 2004 à 09h58)
    Serieux, si Windows était à 50€, tout le monde l'achèterait . Pourquoi Windows XP est vendu en version boîte à 200€ ? Ils cherchent lol
  98. Matt a dit (le 10 August 2004 à 10h06)
    Les jeux à 50€, pas mal de gens ne les achètent pas non plus ... Je pense donc pas qu'en vendant à 200€ ils divisent leur ventes par 4 ... J'veux bien admettre que Windows et un jeu c'est pas pareil, mais bien trop de gens raisonnent sur le principe du "Je le trouve sur le net, je vais pas le payer".
    Un exemple qui m'a fait halluciner : au rayon super-budget de la Fnac, j'ai vu quelqu'un reposer un vieux jeu à 5€ parce que son pote lui a dit "Je l'ai, je t'en fait une copie" ... Je peux te garantir que des gens comme ça, que Windows soit à 50€ ou à 200€, il l'achèteront pas ...
  99. mustang89 a dit (le 10 August 2004 à 10h36)
    j'ai le 100ème post de ce sujet. ouais !


    je viens aussi déposer un copyright pour l'édition papier de ce magnifique sujet qui fera un best-seller, peut-être le Goncourt 2004.

    Enfin si je trouve un éditeur
  100. 1for-matik a dit (le 10 August 2004 à 14h31)
    Je pourrais éventuellement contacter les éditions ATLAS pour qu'il puisse faire un magazine NDFR avec en cadeau un post de ce sujet à chaque numéro

    Dans ce cas là, le 1er numéro sera facturé 1.50€ jusqu'à 30€ quand on arrivera à ton post mustang89!

    Ce seront les lecteurs qui vont être content
  101. fonji a dit (le 10 August 2004 à 19h18)
    Bon, voilà la preuve par a+b que même les artistes ne sont pas non plus tout à fait contents des maisons de disque actuelles...

    Citation:
    NOFX - Dinosaurs Will Die

    Sit back watch it crumble, see the drowning watch the fall
    I feel just terrible about it, that's sarcasm, let it burn
    I'm gonna make a toast when it falls apart
    I'm gonna raise my glass abuv my heart
    Then someone shouts that's what they get!
    For all the years of hit and run for all the piss broke bands on VH one
    Where did all their money go don't we all know
    Parasitic music industry as it destroys itself
    We'll show them how it's supposed to be

    Music written from devotion not ambitchin, not for fame
    Zero people are exploited there are no tricks up or sleeve
    Were gonna fight against the mass appeal
    Were gonna kill the seven record deal
    Make records that have more then one good song
    The dinosaurs will slowly die and I do believe no one will cry
    I'm just f**king glad I'm gonna be there to watch the fall
    Prehistoric music industry three feet in la brea tar
    Extinction never felt so good

    If you think anyone will feel badly you are sadly mistaken
    The time has come for evolution f**k collusion kill the big five
    What ever happened to the handshake whatever happened to deals
    no one would break whatever happened to integrity
    It's still there it always was for playing music just because
    A million reasons why all dinosaurs must (will) die
    Quelque chose me dit que squall n'a jamais entendu ça :rolleyes:
  102. Samva a dit (le 10 August 2004 à 19h23)
    Jolie morceaux en plus que celui ci fonji... Ca sent le troll...
  103. $c@r a dit (le 11 August 2004 à 00h47)
    Citation:
    Originellement posté par fonji
    Bon, voilà la preuve par a+b que même les artistes ne sont pas non plus tout à fait contents des maisons de disque actuelles...
    heuuuu...On pourrais en regrouper des centaines comme ça, ne nous pousse pas à bout Squall...
  104. fonji a dit (le 11 August 2004 à 17h43)
    Citation:
    Originellement posté par $c@r
    heuuuu...On pourrais en regrouper des centaines comme ça, ne nous pousse pas à bout Squall...
    C'est clair, mais c'est celle qui m'est tombée sous la main pendant que lisais ses messages ^^
  105. Matt a dit (le 11 August 2004 à 18h43)
    Y'avait aussi le joli petit discours de Bertrand Cantat aux victoires de la musique, où il expliquait comment Noir Désir était tombé sous le contrôle de VU à l'insu de son plein gré (parce que VU s'est payé son producteur anciennement indépendant ...).
  106. 1for-matik a dit (le 11 August 2004 à 18h47)
    Tiens je croyais que tu étais en vacances Matt? Tu as finalement craqué?
  107. Juju a dit (le 27 September 2004 à 19h27)
    J'ai tout lu... Ca a été chaud ici... y'a encore la trace des impacts de posts....
    Mais pas mal de bonnes vérités énoncées...
  108. Matt a dit (le 27 September 2004 à 19h46)
    C'était peut-être pas une raison pour déterrer ...
  109. Juju a dit (le 27 September 2004 à 19h54)
    Citation:
    Originellement posté par Matt
    C'était peut-être pas une raison pour déterrer ...
    Rhôôôôôôô quel mauvais esprit:rolleyes:... Je ne veux pas relancer le sujet!
    Très bien, ce que tu fais, Seb. Je fais faire écouter ça à des potes... Ca te f'ra plus de fans, j'en suis sûr! Et vive l'ISIM!
  110. bargio a dit (le 27 September 2004 à 20h05)
    Merci

    Tu es à l'ISIM ? (enfin, Polytech Montpellier )

    Seb
  111. Juju a dit (le 27 September 2004 à 20h23)
    Nan, moi je suis à l'ISEM (Institut des Sciences de l'Evolution de Montpellier), en tant que thésard. Mais quelques-uns de mes potes sont à l'ISIM, dont un notamment qui voudrait s'orienter vers l'hydrogéologie. Malheureusement, vu ton âge(27) et le leur (22), je pense que tu ne dois pas les connaître. Ceci dit, c'est une institution très sympa. Il y a toujours des groupes qui tournent le soir là-bas, d'ailleurs. Je pense que ça doit être une caractéristique de l'Institut!
    Quoiqu'il en soit, je suis allé sur ton site et je me suis dit "tiens! Un gars de Montpeul!". Enfin, l'ISIM est chouette, comparé aux vieux immeubles de la fac qui datent des années soixante... Enfin bref... Voilà quoi...
  112. Juju a dit (le 27 September 2004 à 20h26)
    T'étais à L'IA2 (au passage) ou autre part?
  113. bargio a dit (le 27 September 2004 à 20h28)
    L'association de musique s'appelle "l'ISIMUSIQUE", je suis content de voir qu'elle tourne encore, puisque j'en ai été le président en 2000. C'est grâce à cette assoc que mon groupe a démarré. Et sinon oui, l'ISIM c'est très bien Et on va arrêter là avant de se faire engueuler, parce qu'on pourrait effectivement faire ça en privé. (tu peux éditer tes messages pour rajouter des trucs : je ne connais pas l'IA2).

    Seb

Ajouter un commentaire

Afficher l'actualité “P2P : Majors, FAI, Etat, "main dans la main"...” sur le forum