Communauté Informatique NDFR.net : Test du PC portable Toshiba Tecra A8 - Articles
 
Test du PC portable Toshiba Tecra A8
Outils du sujet Modes d'affichage
  #1  
Ancien 27 August 2007, 17h08
Matt Matt est hors ligne
Super modérateur
1 Highscore
 
Date d'inscription: 24/12/2002
Messages: 4 453
Test du PC portable Toshiba Tecra A8

Lien direct de l'article : Test du PC portable Toshiba Tecra A8
Acteur majeur du marché des ordinateurs portables, Toshiba propose actuellement quatre gammes de machines. Les Satellite pour le grand public, les Qosmio pour les « desktop replacement » (ordinateurs transportables), les Tecra pour les professionnels et enfin les ultraportables Portégé.
Nous avons eu l'occasion de tester un des représentants de la gamme Tecra, le A8.



Présentation

À la sortie du carton, on a droit à un PC portable tout ce qu'il y a de plus classique. Même si on reste loin du look carré et « old-school » d'un Thinkpad, il faut reconnaître que le design n'est pas le point fort de cette machine. Le dessus, en plastique argenté, est sans fioriture, tandis que le dessous est couvert d'autocollants, de trois d'aération et de trappes diverses (batterie, disque dur, mémoire). Etant moi-même utilisateur d'un portable Apple, je ne peux que constater l'impressionnante différence de finition entre un Powerbook sobre et lisse et ce Tecra.


A l'arrière de la machine, on retrouve le gros de la connectique. De gauche à droite : la prise modem RJ-11, une sortie S-Vidéo, un port série, une sortie VGA, la prise d'alimentation, trois ports USB2 et un port réseau Gigabit RJ-45. Sur le côté gauche, vous trouverez un port PCMCIA et un lecteur de cartes SD, tandis que les connectiques audio (micro et casque en jack 3.5mm) se retrouvent à l'avant. Sous le portable, on trouve également un connecteur pour station d'accueil, protégé par un cache en plastique auto rétractable. Enfin, le côté droit est occupé par le graveur DVD.


Là encore, le Tecra est à la peine si on le compare au machines Apple, car si la connectique est globalement équivalente, la disposition choisie par Apple est bien plus pratique à l'usage, puisque toute la connectique est concentrée sur les côtés, laissant vide la peu accessible tranche arrière, qui accueille ici les principales connecteurs...

Une fois l'écran déplié, on trouve un clavier standard de PC portable mais légèrement excentré et un touchpad doté de deux boutons.
L'écran de 15.4" d'une résolution de 1280x800 utilise une dalle TN, avec des angles latéraux corrects, mais des angles verticaux très mauvais, caractéristiques de cette technologie malheureusement très employée sur les portables.



Configuration

Le modèle que nous a prêté Toshiba (Tecra A8-187) était équipé d'un processeur Intel Core 2 Duo T7200 à 2 GHz et doté de 4 Mo de cache, d'1 Go de RAM DDR2 533 MHz, d'un GPU intégré Intel GMA 950, d'un disque dur Fujitsu de 100 Go à 5400 RPM (Toshiba étant également un fabricant de disques durs 2.5", on peut s'interroger sur le choix d'un disque d'une autre marque... espérons que ce n'est pas au détriment de la qualité), d'un graveur DVD double couche et d'un modem 56K intégré. Centrino oblige, la connectique réseau pourra se faire en Wi-Fi (a/b/g) ou en Gigabit Ethernet.


Offre logicielle

En dehors de l'OS livré avec la machine (Windows Vista Pro), l'offre logicielle est relativement légère, ce qui n'est pas forcément un mal... Vous n'aurez donc droit qu'à Norton Internet Security Suite, WinDVD et une série d'utilitaire Toshiba (EasyGuard). L'un d'entre eux est par contre particulièrement gênant, en affichant un message dès que le disque dur passe en protection anti-choc, protection qui me semble particulièrement sensible (le simple fait de frapper une touche quand le portable est posé sur les genoux peut suffire à la déclencher), mais ce message d'alerte est heureusement désactivable.



Ergonomie

D'un point de vue ergonomique, cette machine est adaptée à un usage professionnel intensif. Les reposes-poignets sont suffisamment larges, l'arrête est arrondie pour éviter les douleurs, la frappe est agréable, et la surface de travail ne chauffe pas trop, même en pleine charge. On pourra par contre regretter la résolution un peu faible de l'écran (1280x800), d'habitude plutôt proposée sur les modèles 13", ainsi que la disposition de la connectique et le trackpad, trop petit. Ce dernier dispose par contre d'un utilitaire de configuration très complet qui permettra de l'adapter à vos habitudes : défilement vertical et horizontal, verrouillage du clic, verrouillage du déplacement, possibilité d'assigner des actions spécifiques aux clics dans les coins, etc.
Le clavier excentré peut également provoquer une petite gêne au début, mais on s'y habitue au bout de quelques heures d'utilisation.

Dernier petit détail ergonomique, le A8 dispose d'un bouton sur la face avant pour désactiver rapidement le Wi-Fi. Bien pratique pour les professionnels qui veulent se « protéger » lorsqu'ils sont en déplacement.
Enfin, le système de refroidissement, silencieux au repos et discret en charge, saura ménager vos oreilles, mais pas les objets placés à proximité de la sortie d'air...


Performances

Pour les mesures de performances, nous avons utilisé une batterie de tests en tous genres (CPU, mémoire, disque dur, 3D) et comparé les résultats à une machine de tests, dotée d'un Athlon X2 3800+ sur nForce 4 SLI, de 2 Go de RAM, d'un disque dur de 80 Go 7200 RPM et d'une GeForce 7300 GT. Si les performances ne sont pas vraiment comparables (machine de bureau vs portable, carte graphique dédiée vs chipset intégré), la machine de bureau pourra servir de point de référence pour déterminer les points forts et les points faibles du Tecra A8, et fixe également une échelle de performances qui pourra éventuellement être réutilisée dans des tests futurs.
Les mesures ont été faites dans deux modes différents. Le mode performance, qui force le CPU à rester toujours à sa fréquence maximale, et à l'inverse, le mode autonomie, qui bloque le CPU à sa fréquence minimale.


Sans trop de surprises, en mode performance, le Tecra A8 se démarque nettement sur tous les tests sollicitant le processeur, preuve de la nette domination d'Intel depuis le lancement des Core 2 Duo, mais se fait distancer sur tous les tests ciblant le disque dur ou la carte graphique. Si les piètres performances 3D ne sont pas gênantes pour un usage professionnel, un disque dur à 7200 RPM aurait par contre été un réel plus pour tirer pleinement parti de la puissance du processeur.

En mode autonomie, les performances CPU sont divisées par deux (logique, puisque dans ce mode, le processeur ne tourne plus qu'à 1 GHz, soit la moitié de sa fréquence native), et la machine de référence reprend donc l'avantage, mais les performances du Tecra restent tout de même honorables et suffiront pour de nombreux usages.


Autonomie

Pour déterminer l'autonomie, nous avons choisi de mesurer la consommation du Tecra A8 via un wattmètre, après avoir retiré la batterie, et d'en déduire une fourchette d'autonomie compte tenu de la capacité de la batterie. Dans chacun des deux modes deux valeurs ont été relevées : la consommation minimum au repos sur le bureau Windows et la consommation maximale relevée durant le passage de la batterie de tests de performances.


En mode performance, la consommation à la prise varie entre 26W et 60W. En supposant que le transformateur offre un rendement de 80%*, ceci nous donne 21W à 48W de consommation réelle, soit une autonomie qui variera entre 2h17 et 1h00 selon l'utilisation.

En mode autonomie, on passe à une consommation réelle comprise entre 13W et 27W, soit une autonomie variant entre 3h41 et 1h46. C'est tout juste correct, mais sans plus, plus proche des PC grands publics que des PC professionnels, et loin des 4h30 à 5h d'autonomie maximale qu'atteignent certains portables Apple, voire même 5h30 à 6h en désactivant le backlight de l'écran, ce qui n'est malheureusement pas possible sur le Tecra A8.
À titre de comparaison, le mini-PC Acer L100, qui utilise une alimentation, de la mémoire et un lecteur optique de portable consomme plus de 50% de plus en charge, et plus du double au repos, pour des performances CPU inférieures (Athlon X2 3800+), des performances 3D équivalentes (GeForce 6100) et avec un disque dur 7200 RPM, mais sans écran.

* Remarque : le wattmètre mesure la consommation à la prise. Le rendement de l'alimentation doit donc être pris en compte pour mesurer la consommation réelle du PC. Par exemple, avec un rendement de 80%, pour une consommation mesurée à 100W à la prise, le PC consomme en fait 80W. La valeur de 80% correspond au rendement d'une alimentation de marque pour PC de bureau, les alimentations de portables ayant généralement des rendements supérieurs. Dans le cadre de ce test, si l'alimentation a un rendement réel supérieur à 80%, l'autonomie sera plus faible (puisqu'une part plus importante de la consommation est due au PC lui-même), et à l'inverse, si le rendement est moins bon, l'autonomie devra être revue à la hausse.
A titre d'information, le rendement d'une alimentation Apple pour Powerbook est de l'ordre de 90%.


Conclusion

Ce Tecra A8 nous laisse finalement une impression relativement mitigée. L'autonomie est relativement moyenne et l'écran un peu faiblard, mais il se rattrappe sur les performances CPU. Orienté professionnel, ce portable n'est bien entendu pas très à l'aise dans les jeux (le GPU intégré est toutefois aidé par la faible résolution de l'écran, qui limite la complexité des calculs) et il ne pourra donc pas vraiment faire office de desktop replacement grand public.

Il pourra par contre faire le bonheur des professionnels ayant besoin d'une grande puissance processeur et devant se déplacer occasionnellement, tandis que ceux pour qui la mobilité est primordiale devront plutôt se tourner vers des modèles plus compacts et moins puissants, d'autant plus que son poids relativement élevé (3 kg) et ses grandes dimensions (37x27x4cm) ne facilitent pas vraiment le transport.

Enfin, même s'il est typé pro, le Tecra A8 pourrait constituer un bon desktop replacement pour les utilisateurs grand public non joueurs et soucieux de leur consommation électrique, car même s'il est relativement gourmand pour un portable, il reste bien plus sobre que la plupart des PC, d'autant plus que la consommation mesurée ici inclut l'écran.

Les plus :
- performances CPU
- maintenance aisée (accès facile au disque dur et à la RAM)
- confortable à l'usage
- silencieux

Les moins :
- autonomie
- un seul Go de RAM
- écran bas de gamme
- taille du touchpad


Liens utiles :
Comparer les prix du PC portable Toshiba Tecra A8
Site officiel de Toshiba France

Dernière édition par Benjy ; 27 August 2007 à 17h49.
Réponse avec citation
 

Signets


Utilisateurs actuellement actifs visualisant ce sujet : 1 (0 membres et 1 invités)
 
Outils du sujet
Modes d'affichage

Règles des messages
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas poster de réponses
Vous ne pouvez pas envoyer de pièces jointes
Vous ne pouvez pas éditer vos messages

Le code BB est oui
Les Smilies sont activés : oui
Le code [IMG] est activé : oui
Le code HTML est activé : non

Aller au forum

Sujets similaires
Sujet Auteur Forum Réponses Dernier message
PB d'affichage sur portable toshiba baboujim Matériel 3 4 July 2005 10h27
Test du portable Compaq Presario 920 Werner Actualité 2 19 December 2002 08h56
Toshiba... wuub Matériel 4 25 November 2002 13h04
Tecra & USB wuub Matériel 15 16 November 2002 02h34

Toutes les heures sont au format GMT +2. Il est actuellement 23h44.

Activé par vBulletin® Version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.