Communauté Informatique NDFR.net : Test du NAS Netgear SC101T - Articles
Répondre
Test du NAS Netgear SC101T
Outils du sujet Modes d'affichage
  #1  
Ancien 1 August 2007, 23h25
Matt Matt est hors ligne
Super modérateur
1 Highscore
 
Date d'inscription: 24/12/2002
Messages: 4 453
Test du NAS Netgear SC101T

Lien direct de l'article : Test du NAS Netgear SC101T
Longtemps réservés aux entreprises, les NAS (solutions de stockage partagé via réseau) commencent petit à petit à se faire une place sur le secteur grand public. En effet, la multiplication des ordinateurs au sein d'un foyer a engendré un besoin de pouvoir accéder à ses fichiers depuis n'importe quel poste, et les NAS sont l'une des rares solutions à le permettre sans avoir à garder un ordinateur constamment allumé. La plupart des acteurs du réseau grand public ont donc proposé leurs solutions pour conquérir ce nouveau marché.

Il y a un peu plus d'un an, nous testions ici le SC101 de Netgear, qui pouvait accueillir deux disques durs IDE et les partager sur un réseau 100 Mbits/s. S'il ne faisait pas vraiment des prouesses, il remplissait tout de même bien son rôle, tout en étant proposé à un prix très raisonnable. Face à une concurrence de plus en plus nombreuse, Netgear a lancé ce trimestre une nouvelle version du SC101, baptisée SC101T, qui apporte le support de disques SATA et la connexion réseau Gigabit.


Présentation

Le SC101T se présente sous la forme d'un boîtier blanc et gris relativement compact. Sur la façade, on trouve trois diodes d'activité (activité disque, activité réseau et alimentation).




À l'intérieur, deux baies pour disque dur 3.5" SATA (et seulement SATA, le SC101T ne vous permettra pas de recycler de vieux disques PATA).


À l'arrière, on trouve le port RJ45, deux diodes indiquant la vitesse de connexion (100 Mbits/s ou 1 Gigabit/s), le bouton d'alimentation, un bouton reset (qui nécessite l'emploi d'un objet pointu pour l'actionner), et deux leviers permettant d'extraire les disques quand la façade avant est retirée.


Tout comme le SC101, le SC101T est livré avec le logiciel SmartSync Pro pour la gestion du partage de fichiers via le NAS et des sauvegardes vers le NAS.


Installation

L'installation physique est extrêmement simple. Il suffit de retirer la façade avant en la faisant coulisser vers le haut pour accéder aux baies et y glisser un ou deux disques, puis de remettre la façade. Une demi-minute suffit à mettre les disques en place, et aucun outil n'est nécessaire.

Il faut ensuite connecter le SC101T à l'alimentation secteur à votre réseau, qui doit impérativement contenir un serveur DHCP. Si votre routeur effectue un filtrage MAC pour l'accès au serveur DHCP, il vous faudra ajouter l'adresse MAC du SC101T à la liste d'accès. Vous pouvez la trouver sur une petite étiquette au dos de l'appareil.

Une fois l'installation physique terminée, il reste à installer le pilote sur tous les postes devant accéder au disque. Malheureusement, ce pilote n'est pour l'instant disponible que pour Windows 2000 (SP4), XP et 2003. Si vous possédez une machine Apple ou Linux, vous ne pourrez donc accéder au SC101T qu'en le partageant soit depuis une machine Windows, qui devra donc rester allumée pour l'occasion, soit depuis une machine virtuelle Windows tournant sur votre Mac/Linux.


Configuration

Une fois le NAS connecté et les drivers installés, il reste à effectuer une étape de configuration, qui consiste à créer un ou plusieurs volumes virtuels utilisant l'espace disponibles sur les disques durs. Pour se faire, il faut lancer l'utilitaire Storage Central Manager. L'assistant proposé vous permettra de rapidement créer un volume en fournissant les quelques informations nécessaires : nom de volume, taille, activation ou non du mirroring (il faut alors disposer de l'espace demandé sur chacun des deux disques), activation ou non partage du volume avec d'autres PC, éventuellement protégé par mot de passe. L'utilitaire assure ensuite le partitionnement des disques, le formatage et le montage dans le Poste de travail. Le volume devient alors utilisable exactement comme un disque dur classique, le seul signe trahissant son origine étant une icône de lecteur spécifique dans le Poste de travail.

Si le partage du volume est activé, il faudra également utiliser Storage Central Manager pour monter le volume sur les autres postes.























Performances

Si les NAS ont globalement la réputation d'être plutôt lents, ce n'est pas le cas du SC101T. En effet, même s'il n'arrive pas encore à exploiter complètement le débit offert par les disques durs, son interface gigabit lui permet d'assurer un débit tout à fait raisonnable, qui rend l'utilisation de ce NAS encore plus transparente.

Nous avons effectué deux tests sous HDTach, avec deux disques durs Western Digital de 500 Go montés dans le SC101T :


Accès à un volume de 500 Go

Le débit est quasiment constant et frise les 40 Mo/s, tandis que les temps d'accès sont quasiment identiques à ceux obtenus avec un disque dur classique.



Accès simultané à deux volumes de 500 Go

Le débit chute à 30 Mo/s par disque, soit un total de 60 Mo/s, et les temps d'accès ne bougent pas. Le SC101T nous montre là qu'il est particulièrement à l'aise sur les accès concurrents.

Nous avons également effectué un test avec un seul volume de 500 Go en mode miroir pour vérifier l'impact de ce mode sur les performances : elles sont alors quasiment identiques à celles obtenues dans le test.

Enfin, nous avons mesuré les performances du disque en le montant de façon plus classique :
- connexion directe à la carte mère : le débit en lecture varie alors de 75 à 40 Mo/s (62 Mo/s de moyenne) pour un temps d'accès de 13 ms ;
- connexion USB via un boîtier externe IcyBox 360 : 35 Mo/s en lecture et temps d'accès de 15 ms.

Les performances du SC101T sont donc loin devant celles de son prédécesseur et n'ont plus grand-chose à envier à celles d'un disque interne, tandis que le disque USB est relégué en dernière position.


Conclusion

Finalement, le seul défaut réellement rédhibitoire de ce NAS est l'utilisation d'un système de fichier propriétaire : en cas de panne matérielle, les données ne pourront pas être lues en raccordant directement les disques durs à un contrôleur SATA. Il faudra donc éviter d'y stocker des données critiques.

Proposé à seulement 150€, le SC101T est une vraie bonne nouvelle pour la démocratisation du stockage partagé. Certes, avec ses fonctionnalités limitées et sa limitation aux plateformes Windows, il ne contentera pas les bidouilleurs passionnés, mais sa grande facilité de configuration en fait une solution très intéressante pour le grand public, d'autant plus que pour une fois, les performances suivent.


Liens utiles
Comparer les prix du NAS Netgear SC101T
Site officiel de Netgear France

Dernière édition par Benjy ; 2 August 2007 à 18h14.
Réponse avec citation
  #2  
Ancien 2 August 2007, 12h04
cedric_bix cedric_bix est hors ligne
Membre junior
 
Date d'inscription: 02/08/2007
Messages: 1
Clin d'œil

Bonjour,

Sympa le test, cependant, il y a une petite erreur en premiere page (que tout les lecteur attentif aurons corrigé d'eux même) le SC101 marche en 100mbit et non en 1000.

Etant possésseur du sc101, j'attend certaines informations préciseuse pour le consomateur.
En effet, sur mon poste (et celui de nombreux utilisateur) le SC101 rend indisponible ou hasadeuse la detection de periferique USB (ex: Mass Storage)
De plus les partitions peuvent "disparaitre" en cas de reset du pc ou de probléme d'alim.

De plus les partition "not shared" ne peuvent être ouvert par un autre PC, n'y même identifié par le logiciel sur un autre PC. Ce qui veux dire que si le pc principal meurt, il sera trés difficile de réinitialiser le partage de cette partition pour la r'ouvrir avec un autre.

Enfin voila quoi, quelque précision seront les bienvenues.

@+

Cédric

[Edit] : C'est un NDAS (besoin d'un driver) et non d'un NAS
[Edit 2]: besoin d'une id par disque durs et d'une ip par partition et par disque. dans votre cas, 4 ip

Dernière édition par cedric_bix ; 2 August 2007 à 14h23.
Réponse avec citation
  #3  
Ancien 2 August 2007, 14h44
Olof Olof est hors ligne
Membre senior
 
Date d'inscription: 05/05/2005
Âge: 32
Messages: 103
C'est un NDAS et non un NAS. Le NAS est vraiment utile est simple car ext accessible depuis le réseau sans devoir passer par un logiciel. En NAS la référence est le D-Link DNS-323.
__________________
Useless man
Réponse avec citation
Répondre

Signets


Utilisateurs actuellement actifs visualisant ce sujet : 1 (0 membres et 1 invités)
 
Outils du sujet
Modes d'affichage

Règles des messages
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas poster de réponses
Vous ne pouvez pas envoyer de pièces jointes
Vous ne pouvez pas éditer vos messages

Le code BB est oui
Les Smilies sont activés : oui
Le code [IMG] est activé : oui
Le code HTML est activé : non

Aller au forum

Sujets similaires
Sujet Auteur Forum Réponses Dernier message
Test du SkypePhone DECT Netgear SPH-200D Matt Articles 1 8 May 2007 16h56
Test de la platine multimédia Netgear EVA700 Cougar Actualité 0 5 February 2007 20h57
Test des adaptateurs CPL Netgear HDX101 et XE104 Cougar Articles 4 26 December 2006 14h16
Article : SkypePhone Wi-Fi Netgear SPH101 en test Cougar Actualité 0 28 October 2006 13h04
Test du SkypePhone Wi-Fi Netgear SPH101 Matt Articles 0 28 October 2006 12h43

Toutes les heures sont au format GMT +2. Il est actuellement 21h43.

Activé par vBulletin® Version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.