Afficher un seul message
  #1  
Ancien 28 May 2005, 12h43
Avatar de whynot
whynot whynot est hors ligne
Totoro
 
Date d'inscription: 31/12/2003
Lieu: Grenoble
Âge: 34
Messages: 772
Gérer son iPod sur PC sous Windows

Voilà voilà, vous êtes donc enfin possesseur de cet iPod tant convoité. Après déballage du joli petit cube made in Apple, vous vous empressez de faire manger la grise galette à votre lecteur DVD. Tonton Apple a pensé à vous —les mauvaises, ou plutôt réalistes, langues diront qu'il a surtout pensé au porte-monnaie avec iTunes Music Store— et vous avez donc droit à un bel (il faut bien le reconnaître) iTunes pour gérer votre baladeur.

Mais après quelques jours d'utilisation, passé l'émerveillement du polish à la Apple, il faut bien se rendre à l'évidence, iTunes montre vite ses limites. Outre sa lourdeur, le logiciel pêche vite par son manque de flexibilité, évidente limitation issue de la politique "accessible à tous" d'Apple. Enfin, on peut tout simplement ne pas aimer iTunes, et vouloir utiliser autre chose. Mais quoi ?

Article édité le 04/06/2005. Ajouts : foo_pod et SharePod.


Prérequis

Remarques préliminaires

Avant toute chose, sachez que rien de ce qui est installé par le CD Apple pendant l'installation n'est indispensable. Ni le"iPodService", ni le "iTunesHelper" (tous deux visibles dans le gestionnaire de tâches Windows) ne sont indispensables.


Seul iTunes s'en sert, et pour tous les autres logiciels, l'iPod ne sera qu'un disque dur, avec toutefois une (grosse) particularité : sa base de données.


Vous-êtes vous déjà demandé comment Apple avait fait pour obtenir des menus aussi rapides, utilisant autant que possible les tags ID3 (informations contenues dans les fichiers audio) sur un lecteur portable utisant un tout petit DSP où rentrent avec difficulté les quelques Ko de décodage MP3/AAC ? Tout simplement en rejetant toute la partie extraction de ces données à l'ordinateur qui le gère !

En effet, mis à part le cas particulier des Playlists On-The-Go et autres Live Smart Playlists (cf. lexique) et quelques autres informations telles que la date de dernière lecture ou les ratings, l'iPod n'écrit jamais sur son disque. La base de données (iTunesDB, excellement décrite sur le site WikiPodLinux) est créée et maintenue par le logiciel hôte et seulement lue par l'iPod. Autre conséquence, contrairement à certains autres lecteurs, ajouter des fichiers audio à l'iPod en les copiant simplement par l'explorateur ne permettra pas leur lecture par l'iPod puisque la base de données n'aura pas été mise à jour.

Enfin, vous n'aurez donc jamais besoin d'avoir iTunes ou l'iPodService pour tous les logiciels proposés. Et je vous conseille d'ailleurs de les désinstaller, ceci afin d'éviter les conflits. Toutefois, je vous recommande fortement de mettre votre iPod à jour en téléchargeant iPod Updater chez Apple. Accessoirement, il peut être bon de mettre à jour vos pilotes USB/FireWire (touslesdrivers.com propose une excellente page de mises à jour de chipsets), et bien sûr de faire un tour par Windows Update.


Petit lexique de l'iPodder

Autofill : remplissage automatique de l'iPod Shuffle selon certains critères.
iTunesDB : la grossse base de données de l'iPod. Contenue dans un dossier caché : <LECTEURIPOD>\iPod_Control\iTunes
Playlist : fichier texte contenant une liste de pistes séléctionnées.
Smart Playlist : playlist automatisée définie par un critère logique. Exemple : "rating>3 AND genre=rock" donnera sous ml_ipod une playlist de tous les morceaux de rock que j'aime dans mon iPod.
Live Smart Playlist : Smart Playlist qui n'a pas besoin de PC hôte pour se mettre à jour. Dans l'exemple précédent, si je mets un 4 à un morceau sur l'iPod, ma Live Smart Playlist "rock" sera mise à jour.
Playlist On-The-Go : playlist éditée directement sur l'iPod en restant appuyé sur le bouton 3 secondes. À partir de l'iPod 3G.
Rating : note mise à une piste entre 0 et 5. Editable directement sur l'iPod à partir des iPod 3G. Va de pair avec LastPlayed pour la synchronisation.
Playcount / LastPlayed : nombre de fois que la piste a été jouée / dernière date de lecture.
Sync : action de synchroniser sa musique du PC avec la musique contenue dans l'iPod.
Tag : informations contenues dans le fichier audio, qui donnent par exemple l'artiste, l'album, l'année, le genre, etc. sous forme standardisée. Le format quasi-standard pour un MP3 s'appelle l'ID3, et les autres (MPC, FLAC, etc.) utilisent souvent l'ID3 et/ou l'APE. ATTENTION: une gestion correcte des tags est indispensable pour avoir un iPod pas trop bordélique, aussi je vous conseille TheGodfather ou TagScanner (tous deux gratuits).

Maintenant que tout est prêt, il n'y a plus qu'à se lancer !


Les gestionnaires dédiés

J'entends par "gestionnaires dédiés" les logiciels dont l'unique but est la gestion d'un iPod. Si vous utilisez un lecteur multimédia autre que ceux dont nous parlerons plus loin, il peuvent être intéressants. Si vous utilisez déjà Winamp ou MediaMonkey, je vous conseille de passer à la page suivante qui propose des alternatives entièrement intégrées à ces lecteurs.


EphPod, le respectable aîné

Commençons par ce qui a été pendant longtemps LA référence. EphPod est un peu le papa (avec gtkpod sous Linux) des gestionnaires iPod. Il disposait à son heure de gloire de gros avantages sur le gestionnaire Apple. Pourquoi "le gestionnaire Apple" ? Parce que jusqu'aux iPod 3G environ, iTunes n'existait pas sous Windows, et Apple avait fait appel à... MusicMatch ! On était donc obligé de gérer son iPod via un plugin MusicMatch, lecteur (à l'époque) ultralourd, très moche et peu pratique. EphPod était lui plutôt joli, très rapide et vraiment utilisable. Il est de plus multilingue, assez stable et propose des outils de récupération/nettoyage pratiques après certains dérapages d'iTunes (et je sais de quoi je parle )


EphPod était donc le gestionnaire de choix il y a quelques années, mais s'il ne l'est plus aujourd'hui, c'est parce que l'auteur a cessé tout développement, et qu'il est fort peu probable d'y voir apparaître les fonctions avancées présentes dans les ténors actuels du genre. Sans parler de la compatibilité avec le Shuffle... À utiliser en dernier recours, à mon humble avis.

Site officiel d'EphPod. EphPod est gratuit, multilingue, et pèse 3.7 Mo.


SharePod, immédiat

Petit écart à la course aux fonctionnalités. SharePod fait le minimum, et il le fait bien. Si les media library vous embrouillent, que votre seule réaction face à un geek (c'est moi) vous annonçant les trouzaines de fonctions de tel ou tel gestionnaire est de vous endormir et que vous voulez juste remplir le pod sans fioritures, SharePod peut être une bonne alternative à iTunes.


SharePod, c'est un exécutable à balancer dans la racine de l'iPod. Pas grand chose à dire, les transferts marchent bien (heureusement), il y a un media player intégré et c'est à peu près tout. Il est codé en VB, et alors que je m'attendais à grogner sur une éventuelle lenteur d'exécution ou des runtimes manquants, il n'en est rien et c'est très utilisable.
Un gestionnaire minimaliste donc, pouvant convenir aux personnes qui se reconnaîtront dans ma description du dessus . Cependant, je ne peux m'empêcher de trouver dommage le fait d'utiliser aussi peu les fantastiques possibilités du lecteur d'Apple.
Il a certes pour lui sa simplicité, mais mis à part la possibilité de copie iPod -> PC, il n'ajoute rien à iTunes, et je vous conseillerai chaudement un des autres utilitaires présentés ici, tous autrement plus complets.

Site officiel de SharePod. SharePod est gratuit, et pèse 230 ko.


Yamipod, le prometteur

On change du tout au tout, avec maintenant un programme très complet, récent, et en développement intense, j'ai nommé Yamipod. Passé le temps de chargement de la base (un peu en retrait par rapport aux autres), ce programme est un petit bijou de fonctionnalités, et c'est un des utilitaires présentés les plus complets. Outre les fonctions classiques de playlists, sync et transfert, il permet d'aller chercher les paroles automatiquement pour les lire sur l'iPod, propose des options de sync RSS et podcast très intéressantes, ainsi que des options de récupération similaires à celles d'EphPod.


Cette merveille est disponible pour PC et Mac, et est compatible avec toutes les générations d'iPod. Et vu la motivation de l'auteur, il est promu à un bel avenir.

Site officiel de Yamipod. Yamipod est gratuit, et pèse 2 Mo.


Les gestionnaires intégrés

Les programmes mentionnés dans la partie précédente sont très satisfaisants, mais puisqu'il s'agit de gestion de musique, pourquoi ne pas faire appel à des programmes spécialisés dans ce domaine ? C'est sûrement ce qu'a dû se dire Justin Frankel, le regretté ex-lead programmeur de Nullsoft (les auteurs de Winamp) lorsqu'il a écrit la première version de son plugin ml_ipod. Pourquoi ml_ipod ? parce que les plugins dont nous allons parler fonctionnent entièrement autour d'une Media Library ("bibliothèque média" en français). Elles permettent des recherches ultra-rapides puisque tout est indexé dans une base de données, et une flexibilité incomparable (possibilités de tri, de playlists suivant des critères de tags, masstagging, etc.) à celle de lecteurs multimédia classiques très vite limités par leur façon d'accéder aux fichiers.


MediaMonkey, lourd-mais-correct

Même si je ne suis pas un grand fan de MediaMonkey, celui-ci proposant depuis quelques versions un support iPod correct, il a sa place ici. Pas grand chose à en dire, les options classiques sont là, avec un sync total ou partiel, mais à mon humble avis ce logiciel est tellement bourré de fonctions qu'il en devient difficilement utilisable.


Si vous avez besoin de certaines de ces possibilités et que vous l'utilisez déjà, nul doute que votre choix se portera sur son plugin iPod, somme toute honnête. Et alors que j'allais vous dire de l'essayer pour vous faire une idée, je suis en train de rédiger le paragraphe suivant et en voulant faire un screenshot de ml_ipod, il se trouve que MediaMonkey m'a ruiné ma iTunesDB. Que j'ai récupérée avec ce bon vieux EphPod

Site officiel de Mediamonkey. Mediamonkey est gratuit, et pèse 4.3 Mo.


foobar2000 + foo_pod, foobaresque

Voilà c'est résumé. Que dire de plus ? Déjà que les fans de foobar y trouveront leur bonheur car ce plugin est tout à fait dans la même veine... c'est à dire un summum de fonctionnalités très configurables. Mais cela veut bien sûr aussi dire que les non avertis auront du mal à faire passer la pilule. Pour les nouveaux, foobar2000 est aux media players ce que Miranda est aux Clients IM. Ultra puissant, bardé d'options mais peu accessible et assez austère dans son look par défaut.


Par contre, une fois le (difficile) premier contact passé, ça dépote ! Dans la grande tradition foobar, c'est bourré de ReplayGain, de transcoding, d'Autofill, etc. la liste est longue. Et comme vous pouvez le voir sur le screenshot, la bête propose d'excellentes options de maintenance afin de soigner sa iTunesDB.
Vous l'aurez compris, foo_pod est à mon avis le gestionnaire de choix pour les férus du lecteur de mister Pawlowski, mais difficilement plus. En effet, sans même parler de l'interface de foobar, son utilisation générale et la navigation me semblent moins intuitifs que dans les autres logiciels.

Site officiel de foobar2000. foobar2000 est gratuit, et pèse 1.3 Mo.
Topic officiel de foo_pod sur hydrogenaudio.
Page d'aide pour foo_pod.


Winamp + ml_ipod, la star

Rien à ajouter. Téléchargez-le, vous ne le regretterez pas.

Quoi ? J'abuse ? Bon OK. Comme vous le savez déjà si vous avez lu mon intro des "gestionnaires intégrés", le développement de ce plugin a été entamé par Justin Frankel. Justin ayant, comme il le fait souvent, mis à disposition le code source du plugin (les excellents NSIS ou WASTE ont connu la même histoire), le projet a été depuis repris par d'autres développeurs, et nous voilà au fil des versions à la crème des gestionnaires iPod.


Le plugin est bien évidemment intégré à la Media Library et a, en plus des fonctions classiques, des possibilités qui enterrent la concurrence. Jugez par vous-même : support des Smart Playlists et des Live Smart Playlists, sync et reverse-sync, ratings sync, support de plusieurs iPod, support de l'autofill pour le Shuffle, SmartShuffle qui permet de séparer/regrouper les artistes/albums/etc. dans les playlists, TOUT est là dans une interface parfaitement intégrée à la ML et fantastiquement claire. Si on ajoute qu'il est de loin le plus rapide de tous ('cause Winamp rules ), on tient là notre gestionnaire de choix.

Site officiel de Winamp. Winamp est gratuit, et pèse 5 Mo dans sa version "full".
Site officiel de ml_ipod. ml_ipod est gratuit, opensource, et pèse 150 Ko.
Forum de ml_ipod. Will y met souvent à disposition des versions beta.


Conclusion

Pour finir, même si vous aurez saisi qui sont les ténors, votre gestionnaire préféré dépendra beaucoup de l'utilisation que vous faites de votre iPod, ainsi que de votre lecteur multimédia préféré. Tout le monde n'a pas besoin des fonctions avancées que propose ml_ipod par exemple, et les allergiques à Winamp n'auraient aucune raison de se forcer à l'installer plutôt que d'utiliser Eph ou Yam. Je mentionnerai aussi l'existence de dBpoweramp Sveta Portable Audio, mais celui-ci ayant été réticent à mon iPod, je n'ai pas pu le tester correctement. Toutefois, venant de chez dB (essayez leur dB Music Converter, une petite merveille), si vous arrivez à l'utiliser, la qualité devrait être au rendez-vous.

Petite précision, les connaisseurs auront remarqué que je n'ai à aucun moment mentionné XPlay ou Anapod Explorer, ceci pour la simple raison que, bien qu'ils soient tous les deux très complets et réputés, ils ne sont pas gratuits. Et au vu de la qualité des logiciels —gratuits— présentés ici, leur présentation ne s'imposait pas à mon avis. Des versions d'essai sont cependant disponibles, et si aucun des gestionnaires proposés ici ne vous convenait, libre à vous de les essayer. Les versions complètes sont respectivement disponibles à 30$ et 25$.

Enfin, rien n'est figé et nul doute qu'on verra apparaître de nouveaux gestionnaires dans les mois à venir. Parmi les plus prometteurs, je ne peux pas m'empêcher de parler d'un plugin pour le fantastique MusikCube développé par Otto (non on s'en fout pas, c'est quand même lui qui a rédigé quasiment toute la doc sur l'iTunesDB — un connaisseur, donc). Il attend pour l'instant quelques changements dans la façon dont Musik gère les disques, mais le développement ne saurait tarder.

En attendant, vous avez déjà largement de quoi faire joujou avec votre iPod et en faire une utilisation convenable. Have fun!
__________________
Document hautement conseillé pour obtenir une réponse aux questions.
Ami trolleur (en fait non), clique ici.
Réponse avec citation